Politique culturelle
Des Punks arrêtés lors d’un concert et placés en rééducation en Indonésie

Des Punks arrêtés lors d’un concert et placés en rééducation en Indonésie

17 décembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Une soixantaine de personnes assistant à un concert de punks ont été arrêtés samedi dernier, et mis en prison pour rééducation, dans la capitale de provinciale de Bandah Aceh, en Indonésie. Non inculpés pour un quelconque crime, mais considérés comme un danger social, ces 64 amateurs de musique punk vont suivre dix jours de rééducation, où leurs cheveux doivent être rasés.

Mardi 13 décembre, le Jakarta Globe rapportait cette arrestation violente, lors d’un concert de charité donné au parc Taman Buday de Banda Aceh. Le maire adjoint de la ville, Illiza Sa’aduddin Djamal, a expliqué aux médias que les 64 punks étaient dangereux pour la société indonésienne car, de par leur mode de vie, ils risquent de venir perturber l’application de la Charia dans la région. Ils sont donc retenus pour l’instant pour une dizaine de jours où ils suivront une cérémonie traditionnelle les amenant à se « repentir ». Selon le commissaire de police chargé de l’affaire, leurs cheveux seront coupés, ils seront purifiés dans un bain, et il suivront un enseignement religieux. Leurs vêtements doivent également être changés par « de beaux vêtements ». L’officier assure que la police ne fera rien « qui s’oppose aux droits de l’homme », et qu’il s’agit juste d’un processus de « rééducation » dans lequel les clercs musulmans locaux devraient être impliqués. Les associations de défense des droits de l’homme locales, comme l’Aceh Human Rights Coalition soulignent que le droit est déjà mis en cause quand des jeunes amateurs de musiques sont détenus sans avoir commis aucun délit.

Photo : Chaideer Mahyuddin/AFP/Getty Images

Peter Pan dans les jardins de Kensington de J.M.Barrie
La Flute de Kentridge enchante les vieux enfants du Théâtre des Champs Elysées
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *