Politique culturelle
Décès du sociologue Ulrich Beck

Décès du sociologue Ulrich Beck

03 janvier 2015 | PAR Yaël Hirsch

Le penseur de la « Société du risque » (1986) est  mort le premier janvier à l’âge de 70 ans d’un infarctus, selon un communiqué de sa maison d’édition, Suhrkamp-Verlag.

suhrakampNé en Pomeranie (en Pologne) juste après la Guerre, Ulrich Beck a fait des études en philosophie, sociologie et sciences politique à l’Université de Munich. Enseignant depuis les années 1980, il est passé par les universités de Bamberg et Munster, mais a aussi enseigné à la London School of Economics, avant de revenir à la Bavière.

Paru en 1986 et traduit en 35 langues, son ouvrage sur La société du risque, sur la voie d’une autre modernité l’a rendu célèbre dans le monde entier. Ulrich Beck y avance que les sociétés industrielles sont passées à une autre étape de leur évolution en devant des « sociétés du risque », projetées vers le futur; il y décrit comment nos sociétés globalisées produisent et répartissent les risques.

Egalement auteur d’essais sur l’Europe, il a fait beaucoup de bruit en Allemagne avec un article paru en 2012 dans le Spiegel s’intitulant « Le pouvoir de Merkiavelli », où il dénonçait l’attitude trop « réaliste » et machiavellienne de la chancelière allemande jouant la carte de la sécurité et de la grandeur allemandes contre une Europe en détresse et qui aurait eu besoin de soutien.

Le monde universitaire déplore la mort d’un des tous grands sociologues de notre temps et la Suddeutsche Zeitung a publié un très bel hommage du professeur Armin Nassehi s’intitulant « Ce que la sociologie doit de remerciements à Ulrich Beck ». A lire, ici.

visuel : suhrkamp

« Minus Lapsus et Mordicus », un essai sur le latin par Henriette Walther
[Critique] « Une heure de tranquillité » : Christian Clavier retrouve Patrice Leconte dans une comédie trop mécanique
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture