Politique culturelle
Dans toute la France des intermittents ont marché pour la culture

Dans toute la France des intermittents ont marché pour la culture

14 mars 2014 | PAR Eugenie Belier

Plusieurs milliers de personnes se sont réunis mercredi à Paris et en province pour défendre la position des intermittents face aux restrictions budgétaires…

1509048_599658116774932_91991363_nCette marche est la deuxième manifestation organisée par les intermittents du spectacle après une première le 10 février dernier.
À Paris mercredi se sont presque mille intermittents qui se sont réunis place du Châtelet, 750 à Marseille, 600 à Lille etc… Puis la représentation à Garnier d’un ballet de Birgit Cullberg et  un autre d’Agnes de Mille furent annulés, suivant un mot d’ordre de grève de la CGT.
Le budget de la culture ne cesse en effet de baisser, en 2014 il affiche  une baisse 2 ./. après celle de 4.7 ./. en 2013. Un Ras le bol général donc, puisque la culture n’a jamais connu de telle baisse de budget.
Pour dénoncer efficacement la situation les manifestants ont formé une « braderie de la culture » symbolique en affichant sur les trottoirs des photos de spectacles ou des accessoires de théâtre.
Ce n’est pas tout, l’emploi même est de plus en plus fragilisé par des menaces contre l’assurance chômage, enfin le dernier cheval de bataille vise la décentralisation qui met en danger le financement de culture en région. 3 points centraux contre lesquels marcher.

Une marche fortement symbolique, puisqu’elle n’était pas simple défilé de manifestants dans les rues des grandes villes françaises, mais se présentait comme une véritable marche funèbre ! Sur le son d’une marche funèbre, artistes et professionnels du spectacle, de la musique et de l’opéra, ont donc accompagné, en cortège symbolique, le cercueil du ministère de la culture.
Puissante allégorie du tragique effet de la crise actuelle.

La manifestation du 12 mars visait l’emploi et la culture, une prochaine marche aura lieu le 20 pour les droits sociaux. Tout le programme détaillé des différentes actions à travers la France se trouve sur le site officiel de la marche.

Le dossier de la rédaction

« Dieu ne dort pas » : un autre Mali (Afriques à Paris)
Les mémoires de Dominique Besnehard
Eugenie Belier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *