Actu

Openning NMGalerie

03 juin 2009 | PAR Cris R Tapias

Une nouvelle galerie crée l’événement et s’installe, le temps de « Nocturne Rive Droite 2009 », au 34 rue de Penthièvre

NM Galerie – 31/05/2009 18:05:00

A l’occasion de la 14e édition de « Nocturne Rive Droite » NM Galerie recevra, à domicile, mercredi 3 juin pour l’exposition App’Art qui se tient dans un appartement grand ouvert pour l’occasion.

Nicolas Mazet, fondateur de cette nouvelle galerie, présente 5 artistes, dont il suit, pour certains, le travail depuis plus de 10 ans. En effet, nés dans les années 1950 & 60, ces artistes ont en commun d’avoir choisi d’incarner, chacun à leur manière, les références esthétiques du siècle qui les a vus naître.

L’Enfant et le sortilège
L’univers graphique que l’on découvre au travers des peintures abstraites de Gérard Rocherieux n’est pas sans rappeler les années 50. Il y développe une iconographie personnelle puisée dans l’inspiration que lui apporte un mobilier qui transcende son rôle premier pour devenir objet de décor, puis personnage d’une scénographie d’intérieur née sous l’inspiration de Poliakoff, Estève, Hartung et Nicolas de Staël.

Road show

Götz Göppert, dans son travail qui nous rappelle l’atmosphère des oeuvres d’Edward Hopper ou plus récemment celles des road movies , nous propose de visiter cette Amérique qui a inventé la modernité…avant de la laisser vieillir. Nostalgie et repères se télescopent dans ses photographies d’une époque qui a été un printemps aux couleurs automnales.

Pas à pas, Pas à pied
Si certains voient dans les corps élancés de Constance Chabrières l’influence de Giacometti, ou dans les surprenants équilibres de ses oeuvres, un rappel de Calder, ils ne savent peut être pas que c’est les yeux fixés au sol que naissent ses sculptures. Dans chaque ombre, Constance Chabrières cherche ce moment d’audace, où malgré ses larges ailes l’Albatros arrive à marcher.

Donald F.
Mat Maitland, digne héritier de la Pop Culture et de la Figuration Narrative aux couleurs acidulées projette dans ses oeuvres les fantasmes d’un adulte à la fois désabusé et toujours sous le charme d’un passé, berceau d’une insouciance qu’il rêve de retrouver.

010101
L’informatique qu’Eric Amsellem, peintre et sculpteur, croyait aux antipodes de ses aspirations lui a finalement permis de dématérialiser son travail. L’oeil de l’artiste transforme alors l’indéfinissable dans un tableau aux perspectives oniriques.

Informations pratiques :

Dans le cadre de la « Nocturne Rive droite« , 75 galeries vous accueillent au détour de l’avenue Matignon, de la rue du Faubourg Saint-Honoré et de la rue de Penthièvre.

La galerie NM Galerie vous ouvrira ses portes Mercredi 3 Juin pour une soirée inaugurale à partir de 17h.

Rendez-vous au 34 rue de Penthièvre dans le 8ème, Métro Saint-Philippe du Roule ou Miromesnil.
Après le porche, pénétrez dans la cour, la galerie est au fond à droite en rez-de-jardin.
Suite à cette soirée inaugurale la galerie restera ouverte tout le mois de juin sur rendez-vous au 06 60 08 56 13

Contact:
Nicolas Mazet – fondateur
Aurélie Bensch – Commissaire d’exposition
Téléphone: 06 60 08 56 13
Site internet : www.nmgalerie.com
Adresse : 34 rue de Penthièvre – 75008 Paris

Sorties ciné du 3 juin : The dark knight à la rencontre de Terminator
Paris en toutes lettres : la sélection de la Boîte
Cris R Tapias

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *