Livres

Paris en toutes lettres : la sélection de la Boîte

03 juin 2009 | PAR marie

paris-en-toutes-lettresCela ne vous aura pas échappé, la première édition du festival Paris en toutes lettres commence demain. Ce sera un foisonnement de lectures, concerts, écritures. Pour vous aider à vous retrouver dans ce labyrinthe, la Boîte à sorties s’est faite Ariane. Suivez le fil !!

Les écrivains parlent aux écrivains : Claro lit Samuel Beckett au théâtre du Châtelet le jeudi 4 à 19h, Bernard Comment Jack Kerouac au Point Ephémère, vendredi 5 à 18h, Philippe Besson Verlaine et Rimbaud à la Cité européenne des Recollets vendredi 5 à 20h15 et Geneviève Brisac, Marguerite Duras au Théâtre Châtelet le dimanche 7 à 17h30

La Comédie française sera sur le pont des Arts pour lire des grands textes sur Paris signés Louise Labé, Victor Hugo, Baudelaire ou Alphonse Daudet. Les vendredi 5, 18h, samedi 6 : 18h, et dimanche 7 : 18h et 18h15

saganUne ballade avec Sagan : La mairie du 17e arrondissement organise une ballade /conférence en huit étapes dans le quartier où l’adorable « petit monstre » écrivit ce qui la rendit célèbre, Bonjour Tristesse. Le samedi 6, le dimanche 7 à 15h et 18h. Départ au 167 bd Malesherbes.

Dieu sait qu’il sont légion les fans de Pennac. Aussi nous vous annonçons qu’il est pennacpossible de rencontrer le père des Malaussène au Magic Mirror, le dimanche 7 à 17h30. L’écrivain ne parlera en théorie pas de ses Chagrins d’école, mais de Belleville, le vôtre et celui de ses romans.

atiq-rahimiLe lauréat du Prix Goncourt de littérature 2008 pour Syngué Sabour, l’afghan Atiq Rahimi sera accompagné dans la lecture de ses œuvres par l’oud de Claude Barthélémy. Aux Bouffes du Nord, le vendredi 5 à 18h30.

Au Centquatre, le dimanche 7 à 16h30, l’écrivain originaire d’ex-bilalTchécoslovaque, Pavel Hak, rencontrera l’auteur de BD venus d’ex-Yougoslavie, Enki Bilal. Parce que les univers de deux artistes se rejoignent… Dimanche 7 à 16h30

mabanckouUne soirée organisée par un écrivain ? Aarrrghhh pitié, pas un café littéraire !! Mais si cet écrivain était l’auteur de Black Bazar, un roman dans lequel Fessologue, trentenaire parisien se lançait dans l’écriture après avoir essuyé un échec amoureux ? Et si cette soirée était justement à l’image du héros de ce roman, hâbleur, fêtard, un brin dandy, burlesque, en bazar ?  Au Magic Mirror, le dimanche 7 à 21h30.

Au Centquatre, samedi 6 à 15h, lecture de Chloé Delaume, la reine de delaumel’autofiction, et tout particulièrement de son dernier ouvrage, Dans ma maison sous terre. Point une simple lecture : pour l’occasion, Aurélie Sfez a créé un « requiem expérimental ». Avec elle, en plus de sa vie « papier », chaque personnage aura sa vie musicale. Centquatre (salle 200), samedi 6 à 15h.

Au même moment le Point Ephémère se consacre à Stéphane Audeguy et au Kenya de son dernier roman, Nous autres.

S’il est un écrivain qui a le vent en poupe en ce moment, c’est celui qui a manqué de peu le prix du livre Inter, Emmanuel Carrère. Vous pourrez le rencontrer au Magcarrereic Mirror dimanche 7 et entendre, par la voix d’Hélène Fillières, son dernier roman, D’autres vies que la mienne. Au Magic Mirror, le dimanche 7 à 18h.

Le touchant Olivier Adam sera à la Cité européenne des Récollets dimanche 7 à adam21h, pour une lecture Des Vents contraires. Un beau roman sur la paternité où la douleur d’une famille est rafraîchie par le sel breton. A lire.

ph-djianPhilippe Djian et Stéphane Eicher, l’impardonnable écrivain prolixe et le polyglotte musicien suisse travaillent ensemble depuis longtemps. Pas d’amis comme eux : le premier écrit des textes que le second interprète. Un concert littéraire à suivre au Centquatre (salle 400), le vendredi 5 à 19h.

La Boîte à sorties vous l’avait dit, Babx est un poète. Au Point Ephémère, il ne babx_cd-0688b1-70x70viend pas samedi 6 pour faire la tournée de Cristal Ballroom, son dernier et superbe album, mais pour lire les poètes qui l’inspirent. Le samedi 6 à 20h.

Inutile de parler à nos lecteurs de Fantaisie militaire, cet album sur lequel un Bashung enfoui dans une verdoyante nature chante Malaxe, Dehors, et,  invoquant le Vercors, La nuit je mens.

 Le concert de clôture du festival, Fantaisie littéraire, se tiendra au Magic Mirror, avec sur sa scène, Joseph d’Anvers, Erik Arnaud, Babx, Bertrand Belin, Barbara Carlotti, Claire Diterzi, Doriand, Lola Lafon, Valérie Leulliot, Florent Marchet, Arman Méliès et Éric Meunié ainsi que les musiciens : Cédric Leroux(guitare), Edouard Marie (basse) et Bertrand Perrin (batterie)… Autant de beau monde pour une lecture musicale. AU Magic Mirror, le lundi 8 à 21H.

Tout le programme du festival ici

 Marie Barral

Openning NMGalerie
Microsoft se lance dans le porno : Bing !
marie

5 thoughts on “Paris en toutes lettres : la sélection de la Boîte”

Commentaire(s)

  • estelle

    je suis allée hier soir à la lecture du journal d’hélène Berr par Hémène Fillières le texte était boulversant et Hélène Fillière a su le lire avec toute sa sensibilité mais j’ai regretté que ce soit si mal organisée. La comédienne n’a été nullement présentée, elle était totalement isolée et a du de suite lire le texte sans aucune introduction. Cela aurait mérité intro voir ensuite un petit débat d’autant que la question de l’occupation était terriblement d’actualité avec toutes le cérémonium autour de la venue d’Obama. vce festival qui va dans tous les sens mériterait de tourner autour d’une thématique et d’être mieux articulé

    juin 6, 2009 at 9 h 13 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *