Medias
Matthieu Pigasse, nouveau président du festival des Eurockéennes de Belfort

Matthieu Pigasse, nouveau président du festival des Eurockéennes de Belfort

07 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

L’empire culturel de Matthieu Pigasse s’agrandit une nouvelle fois. Après le rachat de Radio Nova en mai dernier, l’homme d’affaires et aussi banquier a pris dimanche la présidence du festival des Eurockéennes de Belfort. Il souhaiterait à terme investir l’industrie de la musique…

Jusqu’où ira l’appétit de Matthieu Pigasse ? Déjà actionnaire du Monde, de L’Obs, du Huffington Post et propriétaire des Inrockuptibles ainsi que de Radio Nova, celui qui est aussi banquier et homme d’affaires français a décidé de renforcer ses activités dans la musique. Dimanche, Matthieu Pigasse a en effet pris la présidence du conseil d’administration du festival des Eurockéennes de Belfort dont l’édition 2015 devait se clôturer dans la soirée, rapporte Puremédias. Il succède ainsi à Jean-Marc Pautras, à la tête de ce festival de musique rock franc-comptois depuis six ans. L’homme de 47 ans s’est dit « fier et heureux de prendre la présidence de l’association Territoires de musiques qui gère les Eurockéennes », précise Libération. Il aurait « accepté par passion absolue pour la musique, le rock et ce festival ». Son objectif désormais ? Emmener encore plus loin le festival des Eurockéennes dans le respect des valeurs qui le fondent.

La télévision, prochaine étape ?

Cet investissement dans le festival des Eurockéennes s’inscrit selon Matthieu Pigasse dans sa stratégie de construction d’un média global. Il se dit prêt à investir l’industrie de la musique quand le moment viendra. « On a un média papier, les Inrocks, qui sort des compilations, il y a une radio, Radio Nova, des synergies doivent exister entre les deux. Les Inrocks, Radio Nova, Télérama, tout est cohérent, ils ont un ADN commun qui est cette quête de sens » a expliqué le nouveau président à l’Est Républicain. Et d’ajouter que son objectif est de « continuer à construire un groupe de médias, sur tous les supports possibles d’aujourd’hui : papier, radio, scènes, mais peut-être aussi demain télévision ».

Visuel : © Flick Creative Commons

Les 5 meilleurs Lives d’Amy Winehouse
Les sorties cinéma de la semaine du 8 juillet 2015
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *