Medias
Les enjeux de l’association Patrick Drahi / Alain Weill

Les enjeux de l’association Patrick Drahi / Alain Weill

28 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Patrick Drahi et Alain Weill ont annoncé lundi 27 juillet vouloir s’associer. Le but : créer une coentreprise qui sera aux commandes de NextRadioTV. Le point avec Toute La Culture…

Alain Weill a cédé. Alors que le PDG du groupe NextRadioTV (détenteur de BFMTV, BFM Business et RMC Découverte) était sollicité depuis la création du groupe, il y a quinze ans, par divers acheteurs, il a finalement accepté la proposition de Patrick Drahi. Comme le révèle BFM Business, le patron d’Atlice (SFR, Numéricable) s’est en effet allié à Patrick Drahi dans le but de racheter et contrôler NextRadioTV mais aussi de créer un grand groupe présent sur tous les médias : télé, radio, Web et presse écrite.

Lancement d’une OPA

Pour ce faire, les deux hommes, qui ont signé un « partenariat pour investir et accélérer le développement des projets multimédias en France et sur d’autres marchés internationaux » rapporte Capital, vont créer une nouvelle entité commune. Au sein de cette dernière, Alain Weill devrait détenir 51% des parts et devrait rester le dirigeant. De son côté, Patrick Drahi devrait détenir 49%. 

« L’opération ne change rien au contrôle de la société ni des différentes marques qui forment notre groupe. Je reste président et les équipes en place restent. Rien ne change sinon l’ambition et les moyens » aurait déclaré Alain Weill dans un communiqué diffusé en interne lundi 27 juillet. Après la création de cette nouvelle structure, Alain Weill et Patrick Drahi devraient déposer une OPA (offre public d’achat) sur NextRadioTV d’un « montant de 595 millions d’euros (37 euros par actions) », précise le journal Challenges.

Une alliance nécessaire ?

Fait notable, le groupe de Patrick Drahi pourrait reprendre la totalité du capital de NextRadioTV, un de seuls grands groupes audiovisuels indépendants en France, grâce à une option d’achat à partir de mars 2019. A travers ce partenariat, Alain Weill deviendrait aussi « actionnaire de 24% d’une filiale d’Altice dédiée aux investissements dans les médias, avec un accent sur une diversification internationale, où les possibilités de croissance et de consolidation sont nombreuses », souligne le communiqué, en plus de rejoindre le comité exécutif d’Atlice en tant que directeur général responsable de toutes les activités médias.

Selon le PDG de NextRadioTV, son association avec Patrick Drahi était « nécessaire » dans la mesure où elle permettrait « de disposer de nouveaux leviers pour faire face à une concurrence de plus en plus accrue », conclut BFM Business. « Une alliance avec un acteur majeur des télécoms est donc aujourd’hui une absolue nécessité » aurait-il déclaré. Pourtant, Patrick Eveno, économiste des médias interrogé par le journal 20 Minutes, pense que la volonté de faire des synergies entre les télécoms et les contenus est « illusoire », à l’exemple de la fusion AOL et Time Warner.

La réalisation de l’OPA ne devrait pas voir le jour avant fin 2015. En effet, son dépôt auprès de l’Autorité des marchés financiers devrait avoir lieu après la présentation de l’opération au Conseil supérieur de l’audiovisuel et à l’Autorité de la concurrence. Affaire à suivre donc.

Visuel : © Logo officiel de NextRadioTV

L’architecte Zaha Hadid ouvre un musée dans le massif des Dolomites
« Le Cri » de Munch chante du Pink Floyd
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *