Medias

La revue XXI publie un manifeste pour « un nouveau journalisme » antinumérique

10 janvier 2013 | PAR Yaël Hirsch

Forts de leur succès depuis le lacement de leur revue trimestrielle, « de fond » et photographique depuis son lancement en 2008 ( 50 000 exemplaires vendus par numéro), les fondateurs de « XXI », Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry publient dans le n° 21 du 10 janvier 2012 un manifeste qui appelle à renouveler le journalisme… en évitant surtout  de succomber « aux promesses du ‘bluff technologique' ».

Leur plaidoyer dénonce donc le leurre de la « convergence numérique » et l’effet « mimétique » d’Internet. Depuis ce qu’ils appellent « leur rocher », si Laurent Beccaria et Patrick de Saint-Exupéry défendent une certaine idée du Journalisme de fond, d’investigation et libre de la pression des grands groupes et de la publicité, ils choquent par l’expression d’un mépris viscéral pour « les applications, les sites et les rédactions multimédias » aux taux de fréquentations « mirobolants ». Pour eux, il s’agit d’une « cité de verre universelle » dans laquelle les patrons de presse auraient éthiquement et économiquement tort d’investir.

Si la revue XXI est un exemple en terme d’exigences pour de nombreux journalistes, cette attaque passéiste et sans nuance, ni discernement, sur la diversité des contenus journalistiques proposés en ligne étonne et blesse. Libération a déjà répondu et Pierre Haski a mis en garde contre un retour de la « querelle des Anciens contre les Modernes » dans Rue89.

Sans ironie aucune, des extraits du fameux manifeste sont disponibles sur le site de la Revue.

La revue fête ses 5 ans et ouvre les portes de son bureau à ses lecteurs dimanche 20 janvier de 11h à 18h, 27, rue Jacob, dans le 6e.

Barbara de David Lelait-Helo
Beck pose pour Yves Saint Laurent
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “La revue XXI publie un manifeste pour « un nouveau journalisme » antinumérique”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *