Medias

Camille Claudel à Nogent Sur Seine

Camille Claudel à Nogent Sur Seine

11 avril 2011 | PAR Aude Lallart

A travers un nouveau parcours dédié aux maîtres de la sculpture de la 3ème République, le musée Dubois-Boucher de Nogent sur Seine (Aube) dévoile la plus grande collection d’œuvres de Camille Claudel.

Fille d’un conservateur des hypothèques, Camille Claudel naît le 8 décembre 1864 à Fères-en-Tardenois, petite ville de l’Aisne. Elle passe son enfance à Villeneuve-sur-Fère dans le presbytère appartenant à son grand-père, le docteur Athanase Cerveaux. En 1881, Camille Claudel obtient le droit d’aller à Paris faire ses études et entre alors à l’Académie Colarossi . Elle y a pour maître Alfred Boucher, puis Auguste Rodin.

« Alors que les artistes en vogue répondaient aux commandes publiques ou aux riches commanditaires et se conformaient à une mode établie, Camille ne connaissait pas ces réseaux, et a développé un art plus singulier, quasi instinctuel, exacerbé par sa grande sensibilité », explique Yves Bourel, le conservateur du musée.

Le musée rouvre donc ses portes après un an de travaux et présente quinze sculptures de Camille Claudel, créées entre 1880 et 1910, mises en perspective avec les œuvres de ses maîtres et confrères comme Alfred Boucher, Alexandre Falguière ou Paul Dubois. 135 œuvres emblématiques de l’art sculptural de la fin du 19ème au début du 20ème siècle seront exposées.

Nogent Sur Seine est devenue depuis 2008, avec l’achat de la collection des œuvres de Camille Claudel à Reine-Marie Paris et à Philippe Cressent, le lieu de référence sur le plan international. Cette collection, la plus grande jamais réalisée, est composée de 41 sculptures de l’artiste.

Arte lance la première web-fiction diffusée uniquement sur Facebook
Neuvième et magistral album de Low, C’Mon.
Aude Lallart

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *