Medias
Anne Sinclair à la tête du Huffington Post version française

Anne Sinclair à la tête du Huffington Post version française

23 janvier 2012 | PAR LLT

Lancé ce lundi 23 janvier, le site d’information qui a fusionné avec LePost.fr(détenu par Le Monde) s’est dégoté une directrice éditoriale de premier plan: Anne Sinclair. Créé en 2005 par Arianna Huffington aux Etats-Unis, le site US a plus de 28 millions de visiteurs uniques par mois.

En ligne dès ce matin à l’adresse Huffingtonpost.fr, le site d’information se voit comme un espace de débat, dixit Anne Sinclair. Se mêleront aux articles des journalistes, des articles de blogs et des signatures. Vous aurez l’occasion de lire les récits de Rachida Dati ou de Julien Dray. La plume acérée de Nicolas Bedos sera aussi de la partie ainsi que celle d’Anne Nivat, grand reporter.
Pour la fondatrice, le site est un méli-mélo d’informations, d’opinions et de blogs. La directrice éditoriale Anne Sinclair, femme de DSK, s’est dite très enthousiaste à l’idée de retrouver le métier de journaliste. Et elle assure que les positions politiques de son mari n’affecteront en rien le contenu éditorial du Huffington Post « made in france ». Dans son billet de lancement, Anne Sinclair se réjouit d’apporter son modeste caillou à la pluralité de l’information » à travers le nouveau site.

Quant à la version américaine, fondée avec un million de dollars en 2005, elle s’est fait racheter en février 2011 par le géant AOL. Prix de vente: 315 millions de dollars. Une belle marge. Le site est une institution outre-atlantique. Il s’est déjà implanté au Canada, au Royaume Uni, en France (aujourd’hui) et il compte se délocaliser aussi en Espagne et en Allemagne. Le Huffington, multinationale de la presse indépendante? En tout cas beaucoup de critiques se sont fait entendre. Certains disent que le site est souvent mal informé, que l’actualité des people et la presse « ragots » sont bien trop présentes.

Reste à voir comment Anne Sinclair, qui est déjà pointée du doigt pour sa relative neutralité, va se dépatouiller pour rendre le site attractif et informatif. Elle a un atout: la régie publicitaire est assurée par Le Monde mais le Huffington version française devra être rentable en 2014. Une pression supplémentaire pour l’épouse de Dominique Strauss-Kahn.

Eric-Emmanuel Schmitt s’offre Le Rive Gauche
Le festival de l’Alpe d’Huez rend son verdict
LLT

One thought on “Anne Sinclair à la tête du Huffington Post version française”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture