Actu

Louis de Funès a désormais son musée dans le village du Cellier

Louis de Funès a désormais son musée dans le village du Cellier

04 juillet 2013 | PAR Ines Zorgati

8074856808ebec0c49403ce3589b28deTrente ans après la disparition de Louis de Funès, la petite commune de Cellier, en Loire-Atlantique, dans laquelle l’acteur s’était installé en 1967, dédie un musée à cette personnalité hors du commun et douée d’un talent rarement égalé. Inauguré le 1er juillet dernier, l’établissement promet de rapidement attirer de nombreux fans, curieux d’en apprendre un peu plus sur l’interprète de Rabbi Jacob.

C’est dans le village même où Louis de Funès résida pendant les dernières années de sa vie, non loin de son château de Clermont, qu’un couple de Cellariens a décidé de lui consacrer un musée mettant en valeur le côté intime de la relation que les habitants du village partageaient avec l’acteur. Ainsi, toutes les pièces du musée, photos, affiches de films, correspondances épistolaires ou objets personnels, viennent directement des trésors jusque là jalousement gardés par des collectionneurs méticuleux.

Rythmées par des projections d’interviews de personnes l’ayant bien connu, les visites seront également ponctuées par les itinéraires de promenades « Sur les Pas de Louis », des balades culturelles reliant les lieux où l’acteur aimait  flâner, ainsi que par différentes animations familiales dont le détail reste encore à venir.

En attendant de partir découvrir au Cellier la face cachée de Louis de Funès, retrouvez un extrait du film Rabbi Jacob qui prouve indéniablement les multiples talents du comédien :

Visuel: (c) affiche du film Oscar.

[Cinéma] La convention collective enfin signée
Des gadgets de super-héros à Cleveland
Ines Zorgati

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *