Actu

Les liseuses redonneront-elles le goût de la lecture aux enfants ?

Les liseuses redonneront-elles le goût de la lecture aux enfants ?

06 décembre 2017 | PAR La Rédaction

En ce début de mois de décembre, le PIRLS (Progress in International Reading Literacy Study) a publié les résultats de sa dernière enquête. Ils sont une nouvelle fois accablants pour la France puisque les écoliers français se classent en compréhension de lecture, 34e sur les 50 pays participant à l’enquête. Celle-ci porte sur des élèves de CM1 et la France est le seul pays avec les Pays-Bas à régresser. Si le rapport met en avant des résultats inquiétants pour la France, il pointe aussi quelques pistes à suivre.

La question cruciale des environnements familiaux

Les résultats des écoliers français révèlent d’énormes disparités et cela est en partie dû aux milieux familiaux. Les élèves éprouvant des difficultés viennent de milieux où l’accès à la culture n’est pas chose simple, en clair, des milieux où on lit peu. Le rapport l’explique, un fait est particulièrement inquiétant : on note dans 31 des 50 pays observés une diminution de l’attitude positive des parents envers la lecture. Au sein de ces pays, 17% des parents interrogés déclarent ne pas aimer lire. Dans ce type de cadre, l’enfant n’est pas poussé à découvrir et aimer la lecture, ce qui est problématique pour la suite de son cursus scolaire.

Donner le goût de la lecture à l’enfant

C’est l’un des grands défis que va devoir relever l’Éducation Nationale. Elle va devoir donner le goût de la lecture à cette nouvelle génération et ce, malgré les disparités sociaux-économiques. Dans les pistes à suivre, le rapport appelle les parents à mettre à disposition des enfants des livres mais aussi des appareils électroniques, comprendre ici des liseuses. Ce dernier point est intéressant, puisque les liseuses peuvent parfaitement s’adapter au mode de consommation culturel des jeunes d’aujourd’hui. L’accompagnement des jeunes doit se faire en parallèle des progrès technologiques. De plus, comme l’explique 1&1 dans l’un de ses articles, il existe de nombreux formats de liseuses (ou e-books) et donc par conséquent une large gamme de produits à prix variés. Cela pourrait donc être un moyen d’amener l’enfant à la lecture tout en faisant tomber la barrière économique.

La situation française est alarmante. Les jeunes écoliers maîtrisent de moins en moins les fondamentaux de la lecture. Les disparités sociaux-économiques semblent être l’un des éléments clefs de cette régression. L’Éducation Nationale ainsi que les parents vont devoir remettre la lecture au cœur de l’éducation. Les liseuses peuvent être la clef de cette prise de conscience. Peu couteuses, faciles à transporter et adaptées aux habitudes technologiques des nouvelles générations, elles peuvent être l’outil qui redonnera le goût de la lecture. Si vous êtes vous-même parent, Noël approche, voilà qui pourrait être une belle idée de cadeau !

visuel : © CC 

« Je t’aime Ronit Elkabetz » au Musée du design de Holon [Israël]
« We blew it » Jean-Baptiste Thoret présente son documentaire sur le désenchantement des hippies US le 17 décembre au Club de l’Etoile
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *