Actu
Les artistes se préparent à jouer au Bataclan

Les artistes se préparent à jouer au Bataclan

10 novembre 2016 | PAR Audrey Paillasse

Samedi 12 novembre, le tristement célèbre Bataclan rouvrira ses portes un an après les attentats de Paris avec une performance du chanteur Sting. Plusieurs artistes lui emboîteront le pas dans les jours à venir et confient leurs impressions avant de monter sur une scène désormais mythique.

Ils ont tous dit « oui ». Alors que les billets pour le concert de Sting le 12 novembre se sont envolés en moins d’une heure, le Bataclan affiche à sa suite une belle programmation d’artistes variés : Peter Doherty Youssou Ndour, Tinariwen, Marianne Faithfull, Cali ou encore Saez. Tous auront l’opportunité de faire revivre la salle mythique un an après les attentats du 13 novembre 2015. Des concerts sans aucun doute chargés d’émotion, que chacun appréhende à sa manière. A quelques jours de leur montée sur scène, les artistes se sont exprimés et ont souligné auprès de l’AFP l’importance de rendre hommage aux victimes tout en continuant de résister à travers la musique.

Pour Youssou Ndour comme pour Cali, jouer au Bataclan sonnait comme une évidence. « Je n’ai pas hésité et j’ai tout de suite dit oui, confie le premier. Participer à la réouverture est un geste spécial : la musique va pouvoir parler ». Pour Cali, « c’est important que ce lieu mythique revive, pour montrer aux barbares qu’ils n’ont pas gagné ». La musique comme arme face à la peur et la soumission, c’est tout le symbole porté également par des artistes comme Yael Naim, qui déclare : « Il est de notre responsabilité de continuer à vivre ». Marianne Faithfull quant à elle affirme que « la musique peut panser les plaies, c’est pour cela que chanter au Bataclan est une bonne chose ». Le groupe Tinariwen donnera un concert le 21 novembre dans le cadre du festival des Inrocks ; il témoigne : « Pour nous, il est important de perpétuer la diffusion de toutes les formes d’art et de résister à toute pression qui empêcherait les artistes de s’exprimer. Jouer au Bataclan est un symbole de résistance à toute forme de terrorisme ».

Des chansons hommage

Si la plupart des artistes qui se produiront bientôt au Bataclan ne manqueront pas de saluer la mémoire des victimes des attentats, d’autres se sont inspirés du drame pour composer leur propre chanson hommage. En mai dernier, le chanteur Peter Doherty, qui devait initialement faire la réouverture de la salle et qui jouera finalement les 16 et 17 novembre prochain, a dévoilé un titre sans équivoque : Hell To Pay At The Gates Of Heaven, comprenez « Ils le paieront en enfer aux portes du paradis ». Interrogé par le site NME à ce propos, il a confirmé que la chanson parlait bien du « fucking Bataclan », et de « comment nous avons été attaqués ».

 De la même manière, Marianne Faithfull a écrit They Come at  Night (« Ils viennent la nuit ») après les évènements de Paris, et interprétera ce nouveau titre pour la première fois le 25 novembre au Bataclan. A l’AFP elle précise que pendant le concert elle ne dira « rien à propos de cette nuit-là, (mais) le fait qu'(elle) fasse le concert et le fait qu'(elle ait) écrit cette chanson parlent d’eux-mêmes ». Enfin pour les Tinariwen, il s’agit d’adapter les morceaux déjà existants au contexte :  « Un de nos chanteurs, Abdallah, va interpréter une de ses chansons dont le texte est en relation directe avec les atrocités qui sont commises dans notre monde ».

Eagles of Death Metal : les grands absents

Présent le soir de la tuerie, le groupe Eagles Of Death Metal avait rapidement émis le souhait d’être le premier à rejouer sur la scène du Bataclan lorsque la salle ouvrirait de nouveau ses portes. Mais depuis les attentats, le chanteur Jesse Hughes a multiplié les propos polémiques, mettant notamment en doute le service de sécurité de la salle. Pour Jules Frutos, co-directeur du Bataclan, le groupe n’est plus le bienvenu : « Ils ne nous ont jamais directement contactés, mais ma réponse aurait été non » confie-t-il à l’AFP.

Les Eagles of Death Metal étaient revenus en février dernier donner un concert à l’Olympia, pour en quelque sorte « achever » celui, avorté, du Bataclan en novembre. Ce dimanche 13 novembre, le groupe devrait être présent pour la journée de commémoration des attentats.

Visuels : © RFI © Frenchmorning © Le Journal Catalan © Ouest France © Mirror © AFP

 

Gagnez 15×2 places pour Jailolo un spectacle de danse au Musée du Quai Branly le 25 Novembre
Gagnez 5×2 places pour le film « Une Vie » de Stéphane Brizé
Audrey Paillasse

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *