Fictions
Dans « Dossier V13 »  Azzeddine Ahmed-Chaouch et Valentin Pasquier nous proposent Une immersion dans le procès des attentats  Du 13 novembre 2015 à Paris

Dans « Dossier V13 » Azzeddine Ahmed-Chaouch et Valentin Pasquier nous proposent Une immersion dans le procès des attentats Du 13 novembre 2015 à Paris

28 septembre 2022 | PAR Jean-Marie Chamouard

Azzeddine Ahmed-Chaouch est journaliste, Valentin Pasquier dessinateur judiciaire. Tous deux relatent le procès des attentats du 13 novembre 2015 qu’ils ont suivi dans son intégralité. Dans ce livre, le texte et les dessins se renforcent mutuellement pour nous faire vivre ce procès historique de l’intérieur.

Le déroulement du procès

Un procès historique. Un procès hors norme, par la gravité des crimes jugés, par sa durée de neuf mois mais aussi par les 200 victimes venues témoigner. Le dossier est écrasant, un million de pages en 542 tomes. Le procès a été filmé mais la loi en interdit la diffusion et les images ne pourront être exploitées avant 50 ans, pour éviter toute récupération. Alors le livre d’Azzedine Ahmed- Chaouch et de Valentin Pasquier comble un vide. Ils relatent le procès de manière chronologique presque jour après jour. Et les moments émouvants se succèdent : l’arrivée, le premier jour de Salah Abdeslam tout de noir vêtu qui passe presque inaperçu avant de provoquer les bruissements croissants de la salle d’audience. Les interventions des terroristes, jusque-là muets, sont choquantes mais …un peu éclairantes. Patrick, le policier, décrit son entrée au Bataclan et sa découverte d’une scène de guerre. L’ambiance dans la salle d’audience est lugubre. Clarisse a perdu son insouciance : elle s’était retrouvée nez à nez avec les tueurs et ne doit sa survie qu’à un heureux hasard. Avec les dessins de Valentin Pasquier, le lecteur a le sentiment d’assister au procès. Impressionnants dessins comme celui qui dévoile le regard et la posture menaçants de Salah Abdeslam ou celui du box des accusés qui paraît remplir tout l’espace. Très frappant aussi le dessin qui montre les victimes assises, angoissées dans l’attente de témoigner. Tout y est gris, sauf les cordons et badges rouges ou verts autour de leur cou. Une angoisse renforcée par la vue de l’affiche de Daech menacent les français. Le témoignage du juge antiterroriste Marc Trévidic est passionnant : dans un mea culpa tout simple, il reconnaît les limites du renseignement et de la sécurité intérieure. Presque réconfortant serait le chanteur Jesse Hughes lorsqu’il assène aux terroristes : « You can’t kill rock and roll ». Le livre se termine par l’énoncé du verdict, un moment historique.

Les questions sans réponse des victimes et des témoins

Le récit d’Azzedine Ahmed-Chaouch et de Valentin Pasquier est d’abord factuel. Il se veut aussi didactique : les explications sur le fonctionnement de la justice sont écrites à l’encre rouge, sur des feuilles de cahiers d’écolier. Mais les auteurs s’attachent aussi à retranscrire les émotions des témoins et des victimes ainsi que les ambiances successives dans la salle d’audience. La mise en page, très élaborée et les dessins riches en contrastes sont primordiaux pour que le lecteur puisse comprendre voire éprouver la charge émotionnelle du procès. Le témoignage des victimes tient une place inhabituelle dans ce procès. Un temps indispensable pour entendre le traumatisme de ces vies brisées et pour essayer de comprendre. Le procès soulève des questions fondamentales. Pourquoi ses attentats ? Pour venger les morts en Syrie ou en Irak comme voudrait le faire croire Salah Abdeslam ? ou pour détruire notre société et notre mode de vie. Le questionnement des victimes est plus existentiel : « Qu’est ce qui se passe dans une tête pour qu’un jour on se décide de tuer » ou « Que s’est t’il passé dans l’enfance des assassins pour qu’ils tirent sur des vrais gens » Les victimes abordent aussi la crainte de l’oubli et la difficulté du pardon après tant de cruauté. Les auteurs parlent brièvement de la justice. Une justice qui était testée, défiée par ce procès mais qui ne s’est pas trahie.
Azzedine Ahmed-Chaouch et Valentin Pasquier nous proposent un livre remarquable par la clarté du texte et par la beauté des dessins. Un livre qui permet au lecteur de se faire une opinion sur ce procès historique.

Azzeddine Ahmed-Chaouch, Valentin Pasquier, Dossier V13, Plon, 220 pages, 25 Euros, 90, parution le 8 09 2022.

« Le Chat du Rabbin », une adaptation musicale de la BD à succès
En travers de sa gorge, l’impressionnant trouble fantomatique de Marc Lainé
Avatar photo
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration