Actu
Le festival hors piste s’égo-centre

Le festival hors piste s’égo-centre

22 janvier 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Depuis bientôt dix ans, le centre Georges Pompidou propose un festival autour des images. Jusqu’au 26 janvier, vous saurez tout sur un art très à la mode : le biopic.

La neuvième édition du festival Hors Pistes vient interroger la « biography picture », c’est à dire « le récit d’une vie en images ». Et c’est toute la partie inférieure du Centre qui se trouve mobilisée. Les salles de cinéma projettent des films dont chacun est dédié à un artiste tandis que le Forum a été repensé pour l’occasion par deux artistes Meggie Schneider et Simon Fravega eux ont l’habitude de proposer des déjeuners performés, ici, des Bio-Picnic réguliers. Ils ont également installé une « fabrique à biopic »,une espèce d’usine à produire, en direct, de la biographie à la chaîne.

Ce soir, à 20 heures, dans la petite salle, Eleonore Saintagan et Grégoire Motte présenteront Vulpes, Vulpes, Vulpes, une séance de contes tout à fait urbains par Gabriel Kinsa.

Tout le  programme ici.

Mad in China, une BD pas si cliché ?
« Une Terre d’ombre » de Ron Rash, patriotisme buté et violence aveugle.
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture