Actu

Le cinéma La Clef ferme définitivement ses portes

Le cinéma La Clef ferme définitivement ses portes

10 juillet 2019 | PAR Caroline Condroyer

Le cinéma Clef, a annoncé sa fermeture définitive lundi 08 juillet 2019. Une bien triste nouvelle car il s’agissait du dernier cinéma indépendant d’art et essais de Paris

Après plus d’un an de lutte pour ne pas fermer ses portes, le cinéma La Clef n’a pas survécu. Le Conseil Social et Economique de la Caisse d’Epargne d’Ile de France, a décidé de mettre un terme aux débats en cours. En tant que propriétaire des lieux, il n’a pas souhaité accorder de délais supplémentaires pour permettre de financer les locaux. Le motif, un projet de financement trop couteux et trop exigeant pour les délais restants. 

  • Retour sur les événements :

Le cinéma La Clef a été créé en 1969 par  Maurice Frankfurter, qui a décidé le revendre en 1981 au Conseil Social et Economique de la Caisse d’Epargne d’Ile de France. L’inauguration des lieux a été faite en 1990  par Sanvi Panou mettait en avant des films africains et sud-américains. 

En 2009, il passe un an d’inexploitation avant de rouvrir ses portes en 2010. C’est un nouveau départ pour La Clef qui a rénové ses deux salles de 65 et 120 places et les a équipées du 35 mm Dolby. Mais les ennuis commencent lorsque les propriétaires des lieux (Le Conseil Social et Economique de la Caisse d’Epargne d’Ile de France) décide de vendre les locaux en 2015. Très attachés à cet espace culturel, les salariés s’étaient proposés de racheter les lieux. En 2018, le collectif Laissez nous la clef a été créé pour tenter tant bien que mal de sauver le cinéma. Des cagnottes en ligne avaient également été lancées en vain. Les dernières projections ont été faites le 15 avril 2018. 

 

A lire aussi :

Le Printemps du Cinéma arabe : 2ème édition à la Clef du 27 au 30 septembre

Le Premier Festival International des Films de la Diaspora Africaine aura lieu du 2 au 4 septembre au Cinéma la Clef (Paris)

Visuel : ©Wikipedia

3 jours au Main Square 2019, en texte et en images…
Festival RéciDives: « Nos Fantômes », le spectre de Shakespeare prête son souffle au théâtre d’objets
Caroline Condroyer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *