Actu
L’Autriche restitue à la Nouvelle-Zélande ses ancêtres

L’Autriche restitue à la Nouvelle-Zélande ses ancêtres

04 octobre 2022 | PAR Noemie Wuchsa

L’Autriche a enfin restitué à la Nouvelle-Zélande des dépouilles appartenant aux ancêtres des tribus. Les dépouilles sommeillaient au musée d’Histoire naturelle de Vienne, depuis 130 ans. Ce dimanche 2 octobre, une cérémonie a eu lieu en Nouvelle-Zélande, en leur honneur, au musée national Te Papa à Wellington.

 

Une soixantaine de corps indigènes, de la tribu des maories et de minoris, sont restitués à leur pays d’origine. Ces dépouilles sont essentiellement composées de crânes. Elles ont atterri dans les mains de l’Autriche à la fin du XIXème siècle, car elles ont été pillés à la tribu des Iwi, par Andreas Reischek, un taxidermiste asservi, qui avait passé douze années en Nouvelle-Zélande. Il a également saccagé des tombes au niveau des îles Chatham, au cœur des tribus minories.

 

Rendre le respect et l’héritage volé des ancêtres

Cette cérémonie du retour de ces vestiges met fin à soixante-dix ans de négociations, et donc une victoire précieuse pour l’histoire du pays du continent océanique.« Culturellement, nous savons qu’ils pleurent de joie d’être rentrés à Aotearoa où ils vont enfin reposer en paix, déclare le président du comité de rapatriement, de manière imagée. Il ajoute que le musée de Vienne a abordé le sujet avec respect, dans une logique de “réconciliation”. À ce jour, d’autres ancêtres ne reposent pas encore à leur juste place. Pour l’heure, le lieu précis où les dépouilles suivantes reposeront est encore inconnu. La communauté des Iwi en sera la principale voie de décision.

Photo de couverture : National Museum Te Papa, Wellington (stained glass window with Maori motifs), 2018 © Denis Bin, Flickr Creative Commons

Kery James, « Le poète noir », maintenant chez Actes Sud
Sofia Essaïdi : « J’ai envie de retourner sur scène »
Noemie Wuchsa

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration