Actu

L’agenda culture de la semaine du 9 juin

L’agenda culture de la semaine du 9 juin

09 juin 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

La musique, la poésie israélienne et la danse sont au coeur de notre programmation culturelle. Des concerts de gospel, jazz oriental, et des reprises de vos morceaux favoris vont marquer le rythme de votre semaine. Le théâtre et la photographie sont aussi présents dans notre agenda culture.

 

 

 

 

Danse Élargie

Grâce au grand succès des deux premières éditions, danse élargie revient en 2014 avec le partenariat renouvelé de la Fondation d’entreprise Hermès. Le 14 et le 15 juin, le Théâtre de la Ville de Paris sera le scénario pour la 3ème édition du concours Danse élargie. Le concours est ouvert aux artistes de toutes les disciplines et de toutes les générations. Les seules règles sont une durée de dix minutes maximum par spectacle et trois interprètes minimum.

Poésie israélienne au Marché de la poésie de St Sulpice

Dans le cadre du Marché de la poésie à St Sulpice trois poètes israéliennes seront présentes: Hadassa Tal, Raquel Chalfi et Hagit Grossman. Le jeudi 12 à 19h00, une soirée de lectures est aussi conçue dans l’espace Krasberg du Musée de Montparnasse. Hagit Grossman lira son recueil Neuf poèmes pour Shmouel et Hadassa Tal lira des morceaux de son livre Dans un fracas de plumes.

Le Monde secret du plancton

Le Monde secret du plancton est la première exposition de la Base TARA qui aura lieu le jeudi 12 juin jusqu’au 26 juin 2014. Cette exposition sera inaugurée par la maire de Paris et le public aura l’occasion de découvrir, à travers la créativité des étudiants de l’École nationale des arts décoratifs et leurs interprétations plastiques, l’actualité du bateau Tara qui prospecte sur la pollution en mer Méditerranée. Le rendez-vous est à la Base TARA, 11, boulevard Bourdon 75004 de 10h00 à 18h00. Entréé libre.

Gospel River

Ce samedi 14 juin venez découvrir le choeur cosmopolite Gospel River. Le groupe va se présenter dans l’église luthérienne de Saint Marcel à Paris. Le choeur a été créé en 2003 et ses membres viennent de l’Afrique, Antilles, France et les États-Unis. Les concerts de ce groupe font preuve du caractère festif et universel du gospel.

« La musique negro spiritual puise ses origines dans l’histoire de la déportation et l’esclavage de plus d’une dizaine de milliers d’africains vers le vieux continent. C’est d’abord l’interdiction de parler qui amène les esclaves noirs à se solidariser grâce aux Work Songs (chants de travail), chants non-élaborés composés de phrases courtes et cinglantes, sans accompagnements. Les  » shouts  » ainsi utilisés alimentent leur Foi et leur dialogue avec les forces spirituelles, quelles que soient les croyances d’origines. »

Le Festival de Musique de l’IMA

Le Festival de Musique de l’IMA 2014 a lieu du jeudi 5 juin jusqu’au dimanche 15 juin à l’Institut du Monde Arabe. Cette année le festival est consacré aux Orientaux du jazz. Nous vous rappelons que dans le cadre de ce festival, si vous achetez une place la deuxième vous sera offerte.

Le vendredi 13 juin venez profiter des Éclats algéro-brésiliens avec Anissa Bensalah et du Violon dingue avec Jasser Haj Youssef; Puis, le samedi 14 rendez-vous avec Corps-à-cordes et Voyage voyage avec Esmerine et Louis Sclavis.

Le dernier concert du 15ème Festival de musique de l’IMA sera mené par le saxophoniste et compositeur franco-libanais Toufic Farroukh. Son cinquème album s’appelle Cinéma Beyrouth. Toufic explique que « Le titre de l’album, il faut l’entendre comme dans l’expression « faire son cinéma ». Ce disque raconte aussi Beyrouth et ses caprices, sa confusion, cette ville où l’on trouve tout, le chaos, la religion, la guerre, les affaires. Ce Beyrouth qu’à l’âge de 10 ans je rêvais comme un lieu magnifique et magique n’est plus. Ce que je dis là ne relève pas de la nostalgie, mais simplement de la mémoire »

Guest-sessions

Le jeudi 12 juin venez découvrir les Guest-Sessions à la Boule Noire. Le rendez-vous est à 20h00 pour une déconstruction musicale et la reprise de tubes incontournables. Si vous avez envie de danser, rire ou pleurer ne manquez pas ce spectacle, après lequel vous n’entendrez vos chansons préférées de la même manière.

Rousseau-Voltaire au Théâtre de poche Montparnasse

Cette semaine venez découvrir la pièce de théâtre Rousseau-Voltaire. Les deux célèbres auteurs sont au centre d’une impressionnante scène de ménage. Rousseau et Voltaire vont se lancer des idées, mais aussi du mobilier et de la vaisselle au visage. La pièce est un voyage au coeur de leurs visions sur notre condition humaine.

Auteur: Jean-François Prévand

Artistes: Jean-Paul Farré, Jean-Luc Moreau

Metteur en scène: Jean-Luc Moreau et Jean-François Prévand

JR Pantheon14000 portraits anonymes au Panthéon

Venez découvrir l’installation conçue par l’artiste de rue JR. L’artiste français a eu comme idée de faire rentrer des portraits d’anonymes au milieu des grands hommes. Le projet a été inauguré le 3 juin et l’oeuvre est accessible au public sur le dôme du Panthéon et à l’intérieur du bâtiment. L’artiste a cherché représenter la diversité du monde, pour cela il a intégré tous les portraits qui ont été envoyés de tous les coins de la planète.

Et aussi :

Le mercredi 11 et jeudi 12 juin venez assister à la deuxième vente aux enchères en France exclusivement consacrée à l’art vidéo : Pixeling, Rencontre pour l’art vidéo. Il s’agit d’une vente caritative organisée au profit de l’association humanitaire patrimoine sans frontière. L’ensemble est pensé 2.0, les œuvres étant présentées sur une tablette numérique (et pour toute œuvre achetée, la tablette est offerte). Pixeling présentera une production actuelle et variée de 32 artistes autour du thème de la rencontre et de l’échange, qui prolonge les expérimentations des artistes vidéastes du XXème siècle. C’est donc deux jours d’exposition au Garage Turenne dans le 3ème arrondissement de Paris. L’expo se terminera donc le jeudi 12 juin par la vente aux enchèrespixeling logo 8 noir

« Sherlock Holmes » de John Bastardi Daumont, l’avènement du mythe.
Brochettes à gogo d’Anne Fine
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *