Actu
La revue de web de la semaine

La revue de web de la semaine

06 octobre 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Ce rendez vous dominical jette un œil assurément voyeur sur les actus et les insolites qui ont fait le web cette semaine.

La semaine dernière, nous ouvrions cette revue par une info coquine : un bel homme nu, récemment cover boy de Têtu déambulait dans l’expo Masculin/Masculin du Musée d’Orsay. La question se pose alors, la visibilité de la communauté gay est-elle devenue spectaculaire, trois mois après l’adoption de la loi permettant l’égalité des couples face au mariage ? La tendance est plutôt à une ouverture délicieusement « normale ». La réponse se trouve dans Paris Match qui offre cette semaine une revue photo du mariage de l’homme politique et militant Jean-Luc Romero avec son compagnon, en présence de nombreux people.

510 mariages ont été célébrés à Paris sans que les foudres cléricales et barjottes ne tombent sur la capitale. Au contraire, les questionnements posés par la presse semblent tendre à d’autres combats. C’est l’excellent Mademoizelle qui met à mal la théorie figée des genres… en inversant ceux des personnages de Disney… Ici ce sont les princesses qui réveillent les princes endormis...C’est à voir ici.

L’apaisement passe aussi par une responsabilisation. Le sida s’éclate en ce moment et les capotes sont au placard, y compris dans les sex-clubs gays. Le Huffigton Post nous raconte comment Solidarité Sida a pris la Bastille pour sensibiliser les foules ,  comme l’an dernier solidarité sida organise une expo « sex ».

Alors, n’en déplaisent à ceux qui hurlaient contre le mariage, Sodome et Gomorrhe est loin, exactement… au cœur du lac Natron qui transforme les oiseaux en statues de pierre. L’affaire est vraie et elle n’a rien de biblique. C’est le site Hitek qui délivre les photos de ce paysage irréel. Terrifiant, comme un passé figé.

Visuels : (c) capture d’écran

Exposition Animal crossing New leaf de Nintendo : une exposition où tout le monde peut exposer
La 14ème édition du mois du Film Documentaire
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *