Actu
Ian Brossat, cap vers les municipales

Ian Brossat, cap vers les municipales

02 juillet 2019 | PAR Anna Geslin

Après la défaite du Parti Communiste Français (PCF) aux européennes, Ian Brossat, tête de liste, part à l’assaut des municipales de 2020. 

 

L’adjoint au logement d’Anne Hidalgo, grand déçu des européennes avec un score de 2,5 %, a annoncé qu’il se portait candidat pour les municipales de 2020. Il a déclaré que le PCF présentera l’ensemble de son projet en septembre, et a évoqué une possible alliance avec Anne Hidalgo. Il a aussi précisé que la stratégie mise en place sera « soit une alliance avec Anne Hidalgo dès le premier tour, soit des listes communistes autonomes et une alliance au second tour. » 

Les propositions phares

Les propositions de Ian Brossat s’inscrivent assez logiquement dans le credo qu’il défend depuis plusieurs années: le logement. Ainsi il prévoit que Paris augmente de 30 % son nombre de logements sociaux d’ici à 2030, soit la création de « 7 000 à 7 500 logements sociaux par an. » Il propose aussi l’organisation d’un référendum en 2024 sur l’encadrement des loyers. Ce dernier est en place depuis lundi et devrait durer cinq ans. Il permet par exemple de limiter la hausse du loyer d’un logement lors de sa remise en location ou du renouvellement du bail. Ainsi le référendum pourrait demander aux Parisiens « s’ils préfèrent le maintien du dispositif » ou « la mise en place d’un blocage des loyers pendant cinq ans. » Enfin le chef de liste propose la mise en place d’un référendum sur l’interdiction d’Airbnb dans le centre de la capitale, « où 26 % des logements ne servent plus à loger des Parisiens. »

 

© Visuel: Ian Brossat, Flickr

Festivals : notre sélection des évents électro en France et en Europe pour l’été 2019
Avignon Off : envoûtant « Le Fantôme et Mrs Muir » de R.A. Dick à l’Espace Roseau
Anna Geslin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *