Actu
Hédi Kaddour et Boualem Sansal : Grands gagnants du prix du roman de l’académie française

Hédi Kaddour et Boualem Sansal : Grands gagnants du prix du roman de l’académie française

30 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Hier après-midi, le très convoité prix du roman de l’Académie française, a été attribué ex-aequo à Hédi Kaddour pour Les Prépondérants et à Boualem Sansal pour 2084 (publiés tous deux chez Gallimard). 

Créé en 1915, le prix du roman de l’Académie Française vient récompenser, chaque année, l’auteur considéré comme le plus méritant. Cette année, le grand prix revient à Hédi Kaddour pour Les Prépondérants et à Boualem Sansal pour 2084. C’est la troisième fois depuis sa création que le prix récompense ex-aequo deux auteurs. Le troisième roman qui était toujours en compétition était Ce coeur changeant, d’Agnès Desarthe.

Boualem Sansal était le grand favori d’à peu près tous les concours de cette saison (Renaudot, Goncourt, Femina, Académie française). Mais à la surprise générale, il s’était fait évincé de la course au Goncourt et au Renaudot. Son roman 2084, la fin du monde avait pourtant largement été pressenti comme grand gagnant des concours.

Si les deux romans gagnants sont tous les deux édités aux éditions Gallimard, ils sont en tout point différents. Ils partagent certes un gout certain pour le romanesque mais, tandis que 2084 est une sorte de suite à 1984 du grand Georges Orwell, qui fait le tableau d’une société totalitariste fictive, Les prépondérants est une roman-monde sur les années 20 qui offre à voir un dessin splendide du Maghreb.

Visuels : ©DR

« Le poisson belge » : un dialogue touchant sur l’enfance en deuil avec Marc Lavoine à la Pépinière Théâtre
Léa Seydoux, une James Bond Girl d’Or et d’Argent
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *