Actu
Etat des lieux sur le conflit des intermittents : ceux qui sont pour la grève et ceux qui sont contre

Etat des lieux sur le conflit des intermittents : ceux qui sont pour la grève et ceux qui sont contre

27 juin 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Ce mercredi 25 juin les intermittents qui travaillent pour le Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence ont voté à bulletins secrets afin de donner leur avis sur la grève des intermittents.

Selon l’AFP, contrairement à ce qui s’est passé en 2003, 79,60% des intermittents qui travaillent pour le Festival d’art lyrique se sont manifesté contre la grève. Selon Télérama, le fait que presque 80% des intermittents qui travaillent sur le festival soient contre la grève, n’empêche pas que d’autres intermittents vont essayer de perturber l’événement qui est censé débuter le 2 juillet.

Selon France Bleu, cela a été le cas du Festival Montpellier Danse. Le personnel avait voté contre la grève le dimanche 22 juin: 67 votes contre la grève, sur un total de 118 suffrages exprimés. Cependant, la minorité des intermittents qui ont été en faveur de l’annulation du festival ont réussi à l’annuler.

 

Les raisons? Selon le secrétaire général de la CGT-Spectacle, « Le vote n’était pas correct, des techniciens n’y avaient pas participé sous la pression et il est normal que les équipes soient soutenues de l’extérieur. »

Selon la coordination des intermittents et précaires d’Avignon ils ont « conseillé aux salariés de boycotter ce vote organisé par la direction »: Selon la coordination, les intermittents du festival subissent « une pression monstrueuse » et le vote est « pipé ».

 


Selon France Bleu, ce mercredi précaires et intermittents se sont réunis à Avignon autour de débats, de concerts et d’expositions. FB a affirmé qu’à une semaine de l’ouverture du Festival d’Avignon, le collectif des intermittents et précaires d’Avignon, Sud-culture et la CGT-Spectacle ont organisé cette manifestation qui cherche sensibiliser et informer les gens sur le conflit.

Guigou Chenevier, du CIP Avignon et Sud-Culture a expliqué par rapport au rassemblement que « à l’attention de tous ceux qui vont subir de plein fouet cette réforme et qui malgré tout n’arrivent pas à sauter le pas et hésitent à se mobiliser. C’est pour reprendre des forces, tous ensemble, dans un moment un peu plus festif. »

Selon France Bleu, le gouvernement a décidé d’ouvrir une concertation de « refonte » afin de sauver les festivals d’été. L’ancienne directrice du Festival d’Avignon, Hortense Archambault, au député PS, Jean-Patrick Gille et à l’ex-inspecteur du travail, Jean-Denis Combrexelle.

Pour ce qui concerne l’ouverture du Festival d’Avignon, la CGT-Spectacle a appelé à une grève massive le 4 juillet. France Bleu a affirmé que les compagnies du Off ont déjà voté contre la grève.

Le dossier Intermittence de la rédaction

Visuel © Carlos Dominguez-Lloret

[Live report] Les Damoiselles nous invitent à barboter dans leur Bain Quotidien, que c’est bien !
Ten Years After – Positive Vibrations
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *