Actu
Etat des lieux sur le conflit des intermittents : ceux qui sont pour la grève et ceux qui sont contre

Etat des lieux sur le conflit des intermittents : ceux qui sont pour la grève et ceux qui sont contre

27 juin 2014 | PAR Carlos Dominguez-Lloret

Ce mercredi 25 juin les intermittents qui travaillent pour le Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence ont voté à bulletins secrets afin de donner leur avis sur la grève des intermittents.

Selon l’AFP, contrairement à ce qui s’est passé en 2003, 79,60% des intermittents qui travaillent pour le Festival d’art lyrique se sont manifesté contre la grève. Selon Télérama, le fait que presque 80% des intermittents qui travaillent sur le festival soient contre la grève, n’empêche pas que d’autres intermittents vont essayer de perturber l’événement qui est censé débuter le 2 juillet.

Selon France Bleu, cela a été le cas du Festival Montpellier Danse. Le personnel avait voté contre la grève le dimanche 22 juin: 67 votes contre la grève, sur un total de 118 suffrages exprimés. Cependant, la minorité des intermittents qui ont été en faveur de l’annulation du festival ont réussi à l’annuler.

 

Les raisons? Selon le secrétaire général de la CGT-Spectacle, « Le vote n’était pas correct, des techniciens n’y avaient pas participé sous la pression et il est normal que les équipes soient soutenues de l’extérieur. »

Selon la coordination des intermittents et précaires d’Avignon ils ont « conseillé aux salariés de boycotter ce vote organisé par la direction »: Selon la coordination, les intermittents du festival subissent « une pression monstrueuse » et le vote est « pipé ».

 


Selon France Bleu, ce mercredi précaires et intermittents se sont réunis à Avignon autour de débats, de concerts et d’expositions. FB a affirmé qu’à une semaine de l’ouverture du Festival d’Avignon, le collectif des intermittents et précaires d’Avignon, Sud-culture et la CGT-Spectacle ont organisé cette manifestation qui cherche sensibiliser et informer les gens sur le conflit.

Guigou Chenevier, du CIP Avignon et Sud-Culture a expliqué par rapport au rassemblement que « à l’attention de tous ceux qui vont subir de plein fouet cette réforme et qui malgré tout n’arrivent pas à sauter le pas et hésitent à se mobiliser. C’est pour reprendre des forces, tous ensemble, dans un moment un peu plus festif. »

Selon France Bleu, le gouvernement a décidé d’ouvrir une concertation de « refonte » afin de sauver les festivals d’été. L’ancienne directrice du Festival d’Avignon, Hortense Archambault, au député PS, Jean-Patrick Gille et à l’ex-inspecteur du travail, Jean-Denis Combrexelle.

Pour ce qui concerne l’ouverture du Festival d’Avignon, la CGT-Spectacle a appelé à une grève massive le 4 juillet. France Bleu a affirmé que les compagnies du Off ont déjà voté contre la grève.

Le dossier Intermittence de la rédaction

Visuel © Carlos Dominguez-Lloret

[Live report] Les Damoiselles nous invitent à barboter dans leur Bain Quotidien, que c’est bien !
Ten Years After – Positive Vibrations
Carlos Dominguez-Lloret

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture