Pop / Rock
Ten Years After – Positive Vibrations

Ten Years After – Positive Vibrations

27 juin 2014 | PAR Jean-Christophe Mary

Ten Years After fête cette année le 40e anniversaire de son album « Positive Vibrations », huitième et dernier album studio sorti en avril 1974. Le quartet britannique devait se séparer après une courte tournée américaine l’année suivante.
5099943172450-MF

Les Ten Years After formation culte de Nottingham (Angleterre) connut son heure de gloire au milieu des 60’s et 70’s avec son mélange de blues rock, hard rock, jazz rock. Pour marquer le demi siècle de la rencontre entre le guitariste Alvin Lee et le multi-instrumentiste Leo Lyons en 1964, Chrysalis réédite le dernier album studio du groupe. Quarante après, le résultat est sans appel : cette extraordinaire machine rock’n’roll et hard rock avant l’heure a toujours autant de jus dans ses batteries. Ballades de mid tempo, hymnes blues énergiques, voilà une musique sous haute influence qui sonne en dehors du temps et des modes. Des compositions nostalgiques qui renvoient à un certain âge d’or du rock. Alvin Lee possède un jeu de guitare abrasif, cette voix vibrato, ce ton, cette attitude élégante qui rappelle les grands chanteurs rock de l’époque. Au lieu de suivre les traces de ses contemporains de l’époque (The Animals, The Yardbirds, John Mayall) Alvin Lee clame célèbre à sa façon rock and roll de son enfance sur des structures musicales qui débordent largement l’univers du rock traditionnel. Parmi les 10 titres enregistrés et les 7 versions live jamais sortis, des morceaux comme ‘Look into my life’, ‘Look me straight into the eyes’ ou encore ‘Stone me’ n’ont pas pris une ride. Les solos de guitare d’Alvin Lee sont un peu moins présents, ses interventions plus courtes mais toujours très rock & roll . Le clavier de Chick Churchill occupe en revanche une place importante et le jeu de basse du fou-furieux Leo Lyons reste toujours impressionnant à fort volume. Côté bonus, le CD composé de titres enregistrés durant la tournée européenne 73 du groupe (+ un titre enregistré à Atlanta) vaut à lui tout seul son pesant d’or. Même si « Positive Vibration » n’est pas le meilleur album du groupe, Ten Years After prouve une fois encore que le bon vieux rock blues des 70’s a de belles années devant lui.

Etat des lieux sur le conflit des intermittents : ceux qui sont pour la grève et ceux qui sont contre
Insularités au Tarmac : Voix d’insurgés de Raharimanana et Mika, heure locale de Myriam Soulanges
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *