Actu
Décès de Spock : la fin d’une épopée

Décès de Spock : la fin d’une épopée

02 mars 2015 | PAR Simon Théodore

Vendredi 27 février, le monde de la science-fiction perdait l’une de ses références. Connu pour avoir incarné le rôle de Spock dans Star Strek, Leonard Nimoy, s’est éteint à l’âge de 83 ans à Los Angeles. Il regrettait avoir fumé, c’est finalement une maladie respiratoire qui l’a emporté pour un ultime voyage dans les étoiles.

Leonard_Nimoy_William_Shatner_Star_Trek_1968

« Dif tor heh smusma ».

Leonard Nimoy alias Spock, un des extraterrestres les plus connus de la galaxie, est décédé à Los Angeles (Californie). La devise vulcaine, « longue vie et prospérité », symbolise le parcours de l’acteur américain. Issu d’une famille juive d’origine ukrainienne, il nait à Boston en 1931. Après des cours de théâtre, il fait ses premières armes dans la science-fiction en interprétant des rôles dans les séries télévisées comme La quatrième Dimension ou Au delà du réel. Les années 1960 et 1970 voient ce genre exploser. À côté du mythe Star Wars, la série Star Trek berce des générations de passionnés de voyage dans les confins de la galaxie. Gene Rodenberry (1921-1991) donne ainsi naissance aux deux héros de la saga, le capitaine Kirk et Spock. Mi-Homme, mi-Vulcain, ce dernier est tiraillé entre les émotions humaines et la logique, la raison vulcaine. Éternel (il a plus de 150 ans dans la série), le grand homme aux oreilles pointues est présent sur tous les épisodes télévisuels ou cinématographiques. À presque 80ans, il apparaît même dans le Star Trek de J.J. Abrams (2009). Son investissement, en tant qu’acteur dans cette épopée intergalactique, l’amène à passer de l’autre côté de la caméra et à réaliser, dans les années 1980, deux films de la saga. Homme polyvalent, il s’essaya aussi à la musique folk dans les années 1960. Eternel mais pas immortel, il laisse au sein de l’équipage de l’Enterprise et dans le coeur des « trekkers » un grand vide.

«l’hommage interstellaire ».

Depuis cinquante ans, Star Trek est devenu une marque. Séries, films, comics ou encore jeux vidéo et objets dérivés, les aventures de Spock ont envahi le ludique de nos vies. C’est ainsi que, depuis la triste annonce, les hommages se multiplient aux quatre coins de la planète, voire au delà… En effet, l’astronaute américain, Terry Virts, a publié, depuis la station ISS, une photo de sa main saluant du signe vulcain la Terre. Preuve de son succès et de son influence, de nombreuses références à Spock se cachaient dans divers dessins animés ou séries télévisées, dont The Big Bang Theory, mettant en scène la vie de jeunes scientifiques. Il est plus que probable que les voyages de l’Enterprise et de son équipage, symbole du temps, aient influencé les différents acteurs dans la conquête de l’espace. Comme quoi, quand la science-fiction fait avancer la science…

visuel : creative common

« Kid I Luck » tome 2 : étincelles
Elle est où la lune ? Claudel pour les tout-petits
Simon Théodore

One thought on “Décès de Spock : la fin d’une épopée”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture