Actu
Belgique et Congo : vers une restitution des œuvres volées

Belgique et Congo : vers une restitution des œuvres volées

08 juillet 2021 | PAR Juliette Sergent

La Belgique s’engage à rendre les œuvres dérobées lors de la période coloniale à la République démocratique du Congo, son ancienne colonie.

Statues en bois, masques en ivoire d’éléphant, manuscrits et instruments de musique vont être rendus à la République démocratique du Congo. Lors d’un discours au Musée de l’Afrique centrale le 6 juillet 2021, Thomas Dermine, le secrétaire d’État belge, a annoncé un processus de restitution de toutes ces œuvres volées aux XIXe et XXe siècles. « Les objets qui ont été acquis de façon illégitime par nos ancêtres, nos grands-parents, nos arrières grands-parents, ne nous appartiennent pas. Ils ne sont pas à nous. Ils appartiennent au peuple congolais », a expliqué le secrétaire belge.

Des pièces ne quitteront pas le sol européen

Toutefois, toutes les œuvres ne repartiront pas vers leur pays d’origine. Il faudra différencier celles qui ont été volées, de celles qui ont été acquises légalement. « En cinq ans avec beaucoup de moyens on peut faire beaucoup, mais ça pourrait être du travail pendant les 10 à 20 prochaines années pour être absolument sûr de tous les objets que nous avons, que nous connaissons les circonstances précises dans lesquelles ils ont été acquis », annonce Thomas Dermine. En outre, l’AfricaMuseum de Belgique – où sont exposés ces objets – aimerait pouvoir en conserver, en échange d’un paiement de frais de prêt. « L’objet, physiquement, peut rester en Belgique tout en étant juridiquement la propriété du Congo », poursuit le secrétaire. Le musée possède une grande notoriété et accueille des milliers de visiteurs, en temps normal, alors que la République démocratique du Congo est l’un des pays les plus pauvres au monde.

[Cannes 2021, Séance spéciale] Cahiers noirs de Shlomi Elkabetz, archives de l’amour
Deleuze/ Hendrix, Preljocaj revoit ses classiques à Montpellier Danse
Juliette Sergent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture