Actu
Agenda des expositions du 26 août 2021

Agenda des expositions du 26 août 2021

26 août 2021 | PAR Juliette Sergent

Street art, David Bowie et impressionnistes, Toute la Culture vous propose quelques expositions pour cette semaine du 26 août.

Côté jardin

Le musée d’Orsay propose pour la journée du 26 août à 14 h 30, un atelier dédié aux enfants de 9 à 12 ans. En lien avec l’exposition du musée des impressionnismes de Giverny en Normandie, qui présente des peintures, dessins et estampes d’Auguste Renoir ou encore de Claude Monet, l’atelier parisien propose Côté jardin, qui n’est pas autorisé aux parents. Un parcours de 2 heures – dont une visite de 45 minutes et un atelier de 1 heure et 15 minutes – pour les petits artistes en herbe.

Côté jardin, musée d’Orsay, Paris, 26 août à 14 h 30, Tarifs 7 €, se présenter au comptoir d’information entrée C 30 minutes avant le début de la visite.

Bowie Odyssée

Dernière chance pour aller rendre visite au Caméléon de la Pop. L’exposition Bowie Odyssée présente plus d’un millier de pièces issues de collections privées de fans, en possessions d’objets parfois très rares. Cinquante ans de musique, avec des détours par le cinéma, le théâtre et l’art, rendent hommage à David Bowie.

Théâtre le Palace Paris, jusqu’au 31 août, 12 à 14 €

Hippocampes

Vernissage au palais de la Porte-Dorée. Le Musée de l’histoire de l’immigration expose Hippocampes, qui met à l’honneur cet animal mystérieux et emblématique. L’Aquarium tropical explique à toutes les générations comment vit, mange, respire et se reproduit l’hippocampe. Ce troisième volet de l’exposition présente le projet Hippo-Thau, mené sur le bassin de Thau dans le sud de la France depuis plusieurs années, pour la collecte d’informations sur l’espèce.

Palais de la Porte-Dorée, Musée de l’histoire de l’immigration/Aquarium tropical, Paris, Jusqu’au 5 septembre 2021, 5 à 8 € 

Bing ! Bing !

Avec Bing ! Bing !, l’agence de production et de promotion de projets artistes Doors a imaginé une exposition de céramiques contemporaines. Cinq artistes chinois et français jouent avec cette matière à la fois fragile et solide, soumise à des expérimentations, avec laquelle l’artiste entretien une relation particulière. Ces œuvres font écho aux collections de prêt-à-porter 2021 inspirées par la terre, de la marque de mode chinoise Icicle.

Espace culturel de la boutique Icicle, Paris, jusqu’au 8 septembre, entrée libre

La Rue, La Rue, La Rue

L’art de la rue entre les murs. Avec l’exposition La Rue, La Rue, La Rue, la galerie Goldshteyn-Saatort invite les amateurs de street art à découvrir l’art urbain. Né à New York dans les années 1970 – au même moment que le hip-hop – il s’exporte ensuite en Europe, où règne un vent de liberté. Un hommage à l’art de la rue, terrain d’expression pour les artistes, avec des couleurs lumineuses voire fluorescentes.

Galerie Goldshteyn-Saatort, Paris, jusqu’au 31 août, entrée gratuite

 

Visuel : exposition Hippocampes

Décès de Charlie Watts, batteur des Rolling Stones
Nos films favoris du Festival de Cannes sur vos écrans cet automne
Juliette Sergent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture