Cinema
Moonage Daydream, imposante immersion dans l’imaginaire Bowie, présentée à Cannes 2022

Moonage Daydream, imposante immersion dans l’imaginaire Bowie, présentée à Cannes 2022

08 septembre 2022 | PAR Geoffrey Nabavian

Un documentaire musical non chronologique, sans voix-off, tournant autour de la figure de David Bowie. Du fait de ces partis-pris, Moonage Daydream gagne sur tous les tableaux.

David Bowie par lui-même, ou plutôt par ses archives. Regroupées par blocs thématiques tout de même, elles sont rendues accessibles dans ce film-somme. Moonage Daydream les expose deux heures vingt durant, en ne cherchant aucunement à tirer d’elles des conclusions ou à offrir des phrases définitives à propos du chanteur britannique. Il laisse chaque spectateur appréhender comme il le souhaite cette personnalité virevoltante.

Ce documentaire sur chanteur rock est réalisé par Brett Morgen (aux commandes par le passé notamment de The kid stays in the picture, consacré au producteur de cinéma Robert Evans). Le réalisateur a eu, cette fois, tous les accès possibles aux collections privées de la famille de Bowie. Il livre au final un long-métrage foisonnant et habité. Bien entendu, les teintes des images restent souvent bariolées. Le rockeur apparaît à l’écran sous bien des atours et des costumes : le film a à ce titre l’intelligence de privilégier souvent les enregistrements visuels à la parole, aux extraits d’interviews. Choix judicieux dans le cas de Bowie.

Morgen et l’équipe qui travaille avec lui parviennent à faire voir les séquences qu’ils ont choisies en les laissant durer juste ce qu’il faut pour ne pas qu’elles se mettent à tourner à vide, et pour que chacun puisse les recevoir et les observer un peu. Le travail et la réflexion menés par Bowie émergent de ces enregistrements, progressivement. A ce titre, on contemple aussi le chanteur en représentation, en train de montrer et de se montrer. Plus que les interviews en masse ou les concerts, c’est là sans doute l’un des choix les plus intelligents à faire pour un documentaire qui s’intéresse au créateur de Ziggy Stardust : le donner à voir en pleine représentation de lui-même, ou de ses multiples identités imaginaires. Ainsi, dans ce documentaire projeté pendant le Festival de Cannes 2022, Hors Compétition, l’homme Bowie et les personnages qu’il endossa paraissent jouer à cache-cache les uns avec les autres.

Le documentaire Moonage Daydream sortira dans les salles de cinéma françaises le 21 septembre.

*

Visuel : affiche © Universal Pictures France

Patrick Dewaere, mon héros, beau documentaire qui cerne toute une vie douloureuse
Riposte féministe, documentaire qui fait bien entendre les paroles qu’il capte
Avatar photo
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture