Mon chocolat E…Moi !

21 octobre 2017 Par
Pulcherry Von Ober
| 0 commentaires

Cette saveur de la jouissance introduite en Europe au XVIème siècle est devenue la « drogue » la plus réclamée selon le professeur Joyeux*. Outre le plaisir qu’il suscite, le chocolat (noir) apporte des trésors de bien-être.  Et si on s’invitait à le déguster des yeux, à entrer dans les coulisses de sa fabrication, pour mieux savoir  le croquer…pour les fêtes ?
Visite de la chocolaterie DUFOUX à Charolles.

1-dufoux-1Présentation de la Maison DUFOUX

DUFOUX Chocolats a été créé en  1960 par Bernard Dufoux (fou de chocolat) consacré, en 1998 par le Guide des croqueurs de chocolat comme meilleurs chocolatiers de France, et Maison récompensée par le label EPV (entreprise du patrimoine vivant). Elle produit actuellement  40 tonnes de chocolats par an, propose des cours de chocolat, des visites pédagogiques et répond à la satisfaction de nombreux palais.

2-boutique-dufouxLe laboratoire
Installé à Charolles depuis 2006, la chocolaterie occupe près de 1200 m2 sur deux niveaux et 20 personnes formées par Bernard DUFOUX y travaillent. Son fils, Pierre-Yves,  a repris l’entreprise en 2006, cependant, Bernard…y travaille encore et se plait à accueillir les clients à la boutique de La Clayette.

Pierre-Yves DUFOUX explique qu’il y a plusieurs lieux de préparation du chocolat. En effet, il est important de ne pas mélanger les atmosphères humides ou chaudes avec des atmosphères plutôt fraîches. Cela influe sur la production du chocolat et donc sur sa qualité.

2017-10-21-11-40-42Dans cette première pièce, découverte de la fabrication d’une des spécialités maison la ganache au bourgeon de cassis (les bourgeons proviennent du jardin des parents et ami de Pierre-Yves) et sa gelée de cassis. Ici, on assiste à la première étape avant la couverture de chocolat.
Le chocolat quant à lui provient exclusivement d’Amérique du Sud. Et à la question : « d’où viennent votre lait et crème…? » Pierre Yves explique qu’au début il faisait appel à des producteurs locaux…mais le lait n’était pas constant dans sa qualité, de ce fait, pour assurer l’excellence dans son chocolat, il a opté pour une société normande.

2017-10-21-11-10-48La deuxième pièce est le départ de la tempéreuse , enrobeuse. Ici les chocolats sont placés pour être revêtus de leur jolie robe de couverture avant de passer dans le long tunnel de refroidissement pour la fixer. Ensuite, ils sont maintenus dans des chambres froides pour leur conservation. Attention, une température constante, et pas d’humidité…Ici on ne travaille pas les macarons !

 

 

img_20171021_114959L’entreprise ayant 6 boutiques en France, une logistique performante a dû être mise en place pour assurer la fraîcheur et qualité des chocolats sur les lieux de vente.
Pierres-Yves DUFOUX insiste « il est important de tout maîtriser pour que nos clients dégustent notre chocolat avec plaisir ! »

Le chocolat, trésor de bien-être
Le chocolat noir c’est l’atout…
> cerveau : grâce à ses flavanols (substance qui pourrait jouer un rôle contre le déclin cognitif)
> cœur : grâce à ses puissants anti-oxydants.
> moral : grâce à la phényléthylamine (aide à la libération des endorphines ), cette fameuse molécule de l’amour, secrétée durant l’acte sexuel.
> l’attention : grâce à sa caféine, il aide à éviter la somnolence et donc peut aider à accroître la concentration.
> anti-vieillissement : riche en flavonoïde, important anti-oxydant appartenant à la famille des polyphénols, stars aux propriétés anti-inflammatoires.

2017-10-21-12-24-54Le Chocolat en Fête
> 1,6 Kg de chocolats sont achetés en moyenne par les français sur la période de Noël (source Kantar World Panel Noël 2014)
> 29 euros Budget « chocolat » moyen dépensé par les français à Noël
> 9 % des ventes annuelles de chocolat se fait à Noël (soit 33 290 tonnes) (Source Nielsen)
Et… les français offrent du chocolat à ..eux mêmes pour 37 %, à des enfants 27% ….

Bref, mon chocolat et moi…

 

2017-10-21-12-15-05-1Le chocolat : cet instant de jouissance
Fascinante odeur que celle du chocolat lorsque ses effluves saisissent d’abord le nez avant de l’envahir pour agiter la muqueuse olfactive avec ses 350 récepteurs faisant vrombir le  cerveau limbique.
Alors commence le réveil du palais parce que la bouche désire ce fabuleux bonbon, les dents le croquent, la robe tombe, le bonbon se heurte à la langue et fond. Les papilles gustatives exhultent la langue baigne dans un océan de chocolat,  la salive s’y mélange,  des vagues se forment et la langue se plaît alors à  danser avec. Voluptueuse sensation,  puissance des arômes, jouissance de la dégustation.

2017-10-21-12-26-11Pour  Noël, observez, approchez vos narines de ce carré ou bonbon. Abandonnez-vous à son odeur, oubliez votre environnement, restez à l’écoute de votre nez,  ouvrez votre bouche, mordez , et avec une délicatesse infinie, offrez au chocolat votre palais. Laissez-le le visiter en toute simplicité, fermez les yeux. Ressentez-le : vivez son déploiement de sensualité raffinée.

Ah, « Chair » Chocolat..source d’érotisme gustatif  !

 

Idées ludiques

img_20171021_123044Pour Noël, Pierre-Yves DUFOUX a pensé à tous les gourmands petits et grands.
L’ours Oully sur sa banquise en pleine sieste. Mais aussi Oscar qui, un soir d’été n’en pouvant plus de la chaleur est allé se réfugier dans la  maison du Père Noël,pour y découvrir de nombreux amis, qui ont insufflé au chocolatier l’idée d’ une maison…de 24 pièces : un calendrier de l’Avent pour se loger et ravir les gourmets !

 

Petits conseils
En entrant, ne pas oublier de saluer Joye le rappeur qui a force d’inhaler le chocolat regarde constamment  le ciel en mode plânant…
A goûter absolument …le praliné…à tomber !

 

* »Comment se soigner avec le chocolat » Henri Joyeux et Jean-Claude Berton, Eidtions du Rocher. (2005).