Dominique Blanc incarne La Douleur de Marguerite Duras

4 décembre 2008 Par marie | 0 commentaires

duras

Au Théâtre des Amandiers (Nanterre), Dominique Blanc joue La Douleur, récit autobiographique de Marguerite Duras sur l’attente, au printemps 1945, de son mari déporté. Standing ovation pour un spectacle en tournée dans toute la France (passage à Bâle et au Luxembourg).

 

Voici bien ¼ d’heure que le public s’installe, se prélasse et papote, et elle, elle est là, seule sur cette immense scène, la tête couchée sur la table, tournant le dos à la salle… Elle attend… Et quand elle parle, elle n’a l’air de rien, vraiment : sa voix monocorde, son gilet d’un vilain violet, son visage rendu blafard par l’éclairage, et ce sac sans fond qu’elle déballe, déballe et déballe sur la table comme on déverse son âme dans un journal. Son journal justement, celui dans lequel elle avait conté la guerre, elle vient de le retrouver, mais affirme n’avoir « aucun souvenir de l’avoir écrit ». Quand l’aurait-elle rédigé ? « En quelle année, à quelles heure du jour et dans quelle maison ? »

En ce printemps 45, De Gaulle proclame la France en deuil national après le décès du Président Roosevelt, les Américains libèrent les camps à l’Ouest et les familles, les femmes, attendent à la Gare d’Orsay le retour de leurs proches prisonniers ou déportés. Elle, résistante, consigne la liste des arrivants dans le Journal Libre, espérant et redoutant tout en même temps de croiser un nom parmi tous, celui de son compagnon : Robert L. Entre ses allers-retours à la gare d’Orsay, la publication de Libre, le téléphone et les soirées silencieuses avec D., elle tente de lutter contre une image qui l’obsède, celle du corps de Robert L. « dans un fossé noir ». Elle imagine sa réaction le jour où elle le reverrait : « Tout ce que je pourrai faire, c’est sourire puis mourir ». Mais le reconnaitra-t-elle seulement ?

duras Robert L. est Robert Antelme, le premier mari de Marguerite Duras, et D. qu’elle retrouve le soir au retour d’Orsay, D. qui, tente de calmer sa douleur en rationnalisant les faits (« toutes les conneries, vous les aurez dites » s’énerve-t-il devant ses délires philosophiques) est Dionys Mascolo, l’homme que Marguerite Donnadieu a rencontré en 1942 et qui sera son second mari. Quant au texte, La Douleur, il a été rédigé en 1944-45, effectivement comme un journal, puis a été intégré au recueil du même nom.

Sur scène, Dominique Blanc paraît garder le semblant de distance que l’écriture instaure entre le récit et l’expérience vécue : elle n’est pas une comédienne, elle est la voix, la plume du journal… Et comme celle de Duras, ou parce que c’est celle de Duras, cette plume –qui n’est au départ que symbole et distance-, devient tremblante, toute gorgée qu’elle est de ses fantasmes, de ses colères et de sa fatigue…La scène, à peine meublée de quelques chaises, d’une table et d’une seule femme, devient alors tour à tour quai de gare sur lequel s’entassent les familles de déportés, loge de concierge où l’on pleure les maris et disserte d’une Europe où « fument les crématoires« , chambre à insomnie… L’écrivain estimait que l’écrit prédominait sur toute autre forme de représentation ; la comédienne nous le démontre sur scène. Paradoxalement et brillament…

La Douleur, de Marguerite Duras, mis en scène par Patrice Chéreau et Thierry Thieü Niang, interprété par Dominique Blanc. 1h30. Spectacle complet au théâtre des Amendiers de Nanterre (où il est joué jusqu’au 14 dec) mais poursuite de la tournée  :

 le 07/01/09 à Lons le Saunier

Les 8 et 9/01/09  à Villefranche

Le 10/01/09 à Conflans

Le 13/01/09 à Boulazac

du 15 au 17/01/09 à Ollioules

Le 20/01/09 à Epernay

Le 21/01/09 à Pantin

Le 23/01/09 à Villeneuve-les-Maguelone

Le 24/01/09 à Tarbes

Le 26/01/09 Mons

Le 28/01/09 à Gradignan

Les 30 et 31/01/09 à Grasse

Les 01 et 02/02/09 à Arles

Le 03/02/09 à Sète

Du 5 au 7/02/09 à Reims

Les 10 et 11/02/09 à Sartrouville

Les 18/02/09 à Chalon sur saone

Le 20/02/09 à Angoulème

les 23 et 24/02 /09 à Lyon

Le 25/02/09 à Chassieu

Le 28/02/09 à Bale

Le 03/03/09 à Voiron

Le 13/03/09 à Perpignan

Le 20/03/09 à Cavaillon

Du 25 au 28/03/09 à Clermont-Ferrand

Les 30 et 31/03/09 à Joue-les-Tours

Le 02/04/09 à Meylan

Les 04 et 05/04/09 à Bordeaux

Les 09 et 10/04/09 à Lyon

Le 21/04/09 à Boulogne sur Mer

Les 27 et 28/04/09 au Luxembourg.

 

Marie Barral


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: