A la Schaubühne, Angélica Liddell met en scène l’Europe du futur

14 avril 2017 Par
Nicolas Chaplain
| 0 commentaires

A la Schaubühne de Berlin, Angélica Liddell met en scène Toter Hund in der Chemischen Reinigung : die Starken (Chien mort dans un pressing : les forts), une pièce qu’elle a écrite en 2007. Dans le cadre du festival FIND dont l’édition 2017 interroge les notions de tragédie et démocratie, le texte très politique de Liddell constitue une réflexion sur l’Europe, la sécurité et la culture. Il aborde également la question brûlante de l’accueil et de l’intégration des étrangers. Le spectacle est dense, sombre et cependant très excitant.