Thomas VDB dans « Bon chien chien »

25 novembre 2017 Par
Eloise Bouchet
| 0 commentaires

Ancien rédacteur en chef du magazine Rock Sound, passionné de musique, Thomas VDB crée son premier spectacle, En Rock et en Roll, en 2007. Depuis, il a interprété différents rôles au théâtre et au cinéma. Chroniqueur radio surdoué sur France Inter, il joue son nouveau One Man Show, « Bon chien chien », au Sentier des Halles, à Paris.

Thomas VDB a récemment bénéficié bien malgré lui d’un bon coup de pub : la pastille humoristique qu’il devait animer avec son acolyte Mathieu Madénian après le JT de France 2 a été annulée à la dernière minute par Delphine Ermotte, présidente de France Télévisions. Jugée un peu trop satirique, la pastille a finalement été reprise sur W9, Thomas VDB y campant face à Madenian le Clown blanc, un personnage tout droit sorti de l’enfance, un « crétin » inspiré du célèbre Monsieur Loyal.

Dans Bon Chien Chien, l’humoriste quarantenaire reprend ce personnage de l’éternel adolescent, un peu décalé, un peu nigaud, addict aux réseaux sociaux, à la cigarette, aux apéros, effrayé par ses nouvelles responsabilités de père (qui vient de se rendre compte qu’en matière d’accouchement, « Toute sortie est définitive »). Bref, des symptômes très début XXIème siècle.

Alternant blagues potaches et dérision, VDB illustre une société de consommation dont il est lui-même la marionnette hébétée: quand il reçoit en cadeau pour son anniversaire « La Distinction » de Bourdieu, il pense : « c’était mon anniversaire, quand même. Et tu m’offres des devoirs », préférant regarder des vidéos ineptes sur le net ou prendre ses fesses en photo pour les envoyer à un correspondant africain.

Grâce à la mise en scène sobre de Kader Aoun, Thomas VDB joue à la perfection cette soumission de l’homme moderne à la grande machine capitaliste qui abrutit, anesthésie. Et fait de nous de bons chiens chiens.

Il fait passer ce constat dérangeant auprès de son public conquis par sa nonchalance, son naturel et ses réparties malicieuses.

Un spectacle à ne pas conseiller à Delphine Ernotte.

 

Spectacle écrit et joué par Thomas VDB

Mis en scène par Kader Aoun

Sentier des Halles

Les vendredis et samedis à 20h