La warm-wave de Tristesse contemporaine

4 avril 2017 Par
Amelie Blaustein Niddam
| 0 commentaires

Il seront en concert le 6 au Badaboum, l’occasion est donc belle de vous parler enfin de  Stop and Start  sorti en janvier chez  Record Makers. Tristesse contemporaine est toujours  faussement cold, toujours rock, toujours electro, et c’est une belle nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *