Lamomali, l’aventure malienne de -M-, enflamme l’Accor Hotels Arena

20 décembre 2017 Par
Victoire Chabert
| 0 commentaires

Lamomali l’aventure malienne de M, est une passerelle entre Paris, Bamako et le monde. Matthieu Chedid et ses invités prestigieux nous ont fait voyager à travers le Mali le temps d’une soirée à l’Accor Hotels Arena

Matthieu Chedid guitare sèche à la main, entre seul en scène et entonne Mama Sam, un vieux titre dans lequel il avoue « Je ne connais pas l’Afrique ». Il déborde déjà d’énergie, tout comme le public qui reprend en chœur les paroles de la chanson. Vêtu d’un costume jaune et bleu, il accueille la divine Fatoumata Diawara, Sidiki et Toumani Diabaté, les virtuoses de la kora, ses principaux collaborateurs ; ainsi que ses musiciens et choristes : le djembé tout d’abord, puis la batterie, la basse, la guitare électrique, le DJ et pour finir un quatuor à cordes. L’équipage au complet interprète le sublime titre Une Âme puis ils enchaînent sur Cet Air, à l’orchestration reggae. Le concert vient de commencer et des milliers de personnes sont déjà debout pour danser et chanter en chœur.

Se poursuit ensuite un merveilleux dialogue de cordes entre les deux maîtres Sidiki et Toumani Diabaté et Matthieu Chedid dans Manitoumani. Puis, avec Amssétou, qui occasionne un échange privilégié entre M et Sidiki Diabaté. Ce dernier montrera d’ailleurs sur un titre en solo, Inianafi deben, une facette plus électrique et moderne de son art, proche de l’énergisante afro-pop qui enfièvre les nuits africaines et toute la salle !

Le trépidant et très attendu Bal de Bamako est performé en la présence d’Oxmo Puccino, tout comme Machistador en fin de concert dans une version funky avec de très réussi jeux de lumières. Tout au long du concert, les surprises s’invitent sur scène en la personne d’Ibrahim Maalouf, d’Ana Chedid ou du contre-ténor Philippe Jaroussky, dont la voix angélique emporte Le Bonheur vers les cieux. Bien construit, le spectacle ne connaît pas de temps mort. M pioche dans sa propre discographie avec des versions renouvelées, sont reprises pour notre plus grand plaisir Onde Sensuelle, La Fleur, ou le mythique Je dis aime.

Ce live est une fête sur scène plus qu’un concert, un véritable show, sous le signe du partage et de la convivialité. La générosité et la sincérité sont évidentes, Matthieu Chedid réussit à créer une alchimie de cultures et de personnalités, à laquelle on adhère de la première à la dernière note. Pop, électro ou musique afro, les influences se mêlent et se marient dans un ensemble irrésistible. Le show se referme sur Solidarité, avec l’équipage au complet.

Pendant deux heures et demi, Matthieu Chedid et ses amis nous transportent loin avec eux. En célèbrant la beauté poignante des instruments, des voix et des couleurs de l’Afrique, ils font battre tous les cœurs de l’Accor Hotels Arena.

Visuels : Affiche