« Arcana1″ de Virgil Vernier, luxe, calme et volupté?

17 avril 2016 Par Olivia Leboyer | 0 commentaires

arcana_3

Cinéaste, Virgil Vernier a livré avec Orléans et Mercuriales (voir notre critique) des films puissants, inspirés et désolés sur notre monde moderne et les réminiscences antiques. Il sort ce mois-ci un beau livre de photographies, Arcana 1, sur les montres de luxe. A contempler absolument, pour penser ou pour rester fasciné.

Note de la rédaction :

Avec Diamant noir (voir notre critique, le film sort en juin), Arthur Harari a réalisé une plongée dans le microcosme des diamantaires d’Anvers. A l’origine, il avait pensé filmer les montres de luxe suisses, à la Chaux-de-fonds. Virgil Vernier est ami avec Arthur Harari (ils jouaient tous deux dans La Bataille de Solferino de Justine Triet, compagne d’Arthur Harari), et l’idée a peut-être circulé entre eux.

Déjà, dans son court-métrage Andorre (2014), Virgil Vernier filmait une station de luxe, avec une sorte de distance sidérée et silencieuse. Ce Arcana 1 nous montre une succession de montres de haut de gamme, sublimes. Pureté des lignes, arrogance, les montres s’offrent au regard pour susciter l’envie la plus forte. Ebel, Rolex, Tagheuer, les noms font rêver (on trouve aussi des marques moins évocatrices, qui associent le nom d’un couturier, comme Calvin Klein ou Michael Kors, du sous-luxe plus tape-à-l’oeil). On note au passage l’absence d’Audemars Piguet, qui siège à la Chaux-de-fonds.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Réflexion critique sur notre société de consommation ? Le livre suggère sans asséner, puisqu’il livre les images sans commentaire (et sans les prix). Seule la liste des noms, en apéritif, sème son mystère, sa sobriété ou sa grandiloquence (d’un simple « Sextant III » à un « Rondo Transluscide Champagne »). La force d’évocation agit, puissante ou insidieuse. C’est une affaire de goût, sans doute, mais une montre, plus qu’une voiture ou un bijou, matérialise le temps. Le cadran, symptomatiquement fixé sur le 10h10 ou le 13h50 du sourire, les chiffres romains, les diamants, l’acier, le chrono, captivent et nous tiennent en arrêt.

Arcana 1, de Virgil Vernier, éditions Lutanie et Préféré, sortie avril 2016.

visuels: couverture et photo officielles.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: