L’éternel second rôle Robert Party est décédé

23 novembre 2011 Par
Amelie Terranera
| 0 commentaires

Robert Party était un touche à tout. Il travailla avec Robert Hossein, Verneuil, Bunuel. Il joua dans Thierry La Fronde et les Rois maudits avant de faire l’une des voix dans le Roi lion et de doubler l’un des personnages de Star Trek II.

L’éternel second rôle Robert Party, qui oscilla longtemps entre cinéma et télévision, est décédé dimanche 20 novembre à Marseille à l’âge de 87 ans.

Des planches…

Il débute au théâtre en 1945 au côté de Jean Vilar. Il rencontre ensuite, à la fin des années 60, Alain Decaux, avec lequel il participe à l’émission radiophonique à succès La Tribune de l’Histoire. Le succès est au rendez-vous avec Jules César et L’affaire du courrier de Lyon, mis en scène par Robert Hossein. D’autres réussites suivront : Eurydice de Jean Anouilh, mise en scène par Georges Wilson en 1991, Pygmalion de George Bernard Shaw mis en scène par Bernard Murat en 1993 et Angélique marquise des anges mise en scène par Robert Hossein en 1995.

à la télévision,

Robert Party est au générique de nombreux succès populaires : Thierry la Fronde (à partir de 1966), Les nouvelles aventures de Vidocq (1971), Les Rois maudits (1972), où il incarne Louis d’Evreux, Poker d’As (1973)  ou bien son personnage récurrent dans Les brigades du tigre (1978). Robert Party incarnait la télévision des années 70, entre divertissement populaire et historique.

en passant par la case cinéma

L’acteur a collaboré avec de grands réalisateurs tels que Luis Bunuel, dans Le charme discret de la bourgeoisie, Claude Pinoteau avec Le silencieux ainsi qu’au côté de son ami Henri Verneuil, dans plusieurs films dont I comme Icare et Mille milliards de dollars.

 

L’éternel second rôle Robert Party est décédé