LA SÉLECTION CINÉMA DE LA SEMAINE DU 6 JUIN

6 juin 2018 Par
Solene Paillot
| 0 commentaires

Aujourd’hui la rédaction vous présente ses films préférés. De quoi passer de bonnes soirées ciné pour le reste de la semaine. Faites votre choix parmi cette sélection.

« Trois Visages », un film touchant et cohérent de Jafar Panahi

Avec talent, Jafar Panahi, le réalisateur iranien du Cercle et de Sang et or, signe un film en trompe-l’oeil, dans lequel il semble pousser jusqu’à l’exacerbation un fait réel. Si le résultat manque un peu d’ampleur et de densité, la démarche de Three Faces (« Trois visages ») reste belle, cohérente et habitée par la tristesse.

Partez à la découverte de l’actrice Hedy Lamarr avec le documentaire éponyme de d’Alexandra Dean. 

La réalisatrice dresse un double portrait de l’actrice autrichienne Hedy Lamarr : l’un très officiel d’une actrice qui a fasciné le monde par sa beauté et sa liberté sexuelle exacerbée et l’autre d’une personne dotée d’un esprit scientifique insoupçonné. Hedy qui est obsédée par la technologie inventa un système de codage des transmission qui aboutira au GPS puis plus tard à notre Wifi d’aujourd’hui. Le documentaire nous invite à redécouvrir cette figure complexe partie conquérir Hollywood pour fuir son mari pro-Nazi. Les mémoires de la starlette Hedy Lamarr ont également été publiées par les éditions Séguier. 

L’artiste Alberto Giacometti est aussi mis en avant au cinéma cette semaine avec le film de Stanley Tucci : « Alberto Giacometti, the final portrait ». 

Paris, 1964, Alberto Giacometti, un des plus grands maîtres de l’art du XXème siècle, invite son ami, l’écrivain américain James Lord, à poser pour un portrait. Ce qui ne devait durer que quelques jours va s’éterniser à cause du perfectionnisme et de l’exigence de Giacometti.

 

Voyage dans la société pakistanaise avec « La mauvaise réputation » de Iram Haq

Nisha à seize ans et mène une double vie : à la maison, entourée de sa famille, elle représente la parfaite jeune fille pakistanaise mais dehors, avec ses amis, c’est une adolescente norvégienne tout à fait ordinaire. Son destin bascule quand son père la surprend avec son petit ami dans sa chambre.

Finissez la semaine avec le film animé de Marcela Rincón González : « Le voyage de Lila » 

Lila habite dans le monde merveilleux des livres pour enfants mais soudain elle va disparaître de sa jungle de papier et se retrouve à vivre une aventure à la fois incroyable et pleine de danger. La petite fille va découvrir que Ramón, un petit garçon qui, jadis, aimait lire le conte de Lila, est le seul à pouvoir l’aider. Malheureusement Ramón est devenu grand et ne croit plus au monde du merveilleux. Comment le convaincre de venir à sa rescousse ? Heureusement Lila n’est pas seule, Manuela et son chien Tambour viennent l’aider.

Visuels : © affiche film