[Critique] « Tout schuss » José Garcia en roue libre dans un film qui n’assume pas son délire

16 janvier 2016 Par Gilles Herail | 3 commentaires

On s’attendait à une comédie honteuse à la Pension Complète mais le deuxième film de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard vaut un peu mieux que ça. Tout Schuss reprend tous clichés de la comédie de vacances pour ados mais José Garcia, en totale roue libre, apporte quelques moments de pure folie. Avec un résultat improbable, entre deux eaux, qui ne va malheureusement pas au bout de son délire. Notre critique.

Note de la rédaction :

Extrait du synopsis officiel : Max Salinger, écrivain divorcé, flamboyant et égocentrique, refuse d’accueillir sa fille de 15 ans sous son toit. Pour se venger, elle lui vole son dernier manuscrit et file en classe de neige. Pour récupérer son bien, Max n’a alors pas d’autre choix que de débarquer dans la station de ski en s’improvisant « parent accompagnateur ». 

Tout Schuss est un nouvel exemple de comédie française cachée à la presse et sortie sans conviction par son distributeur dans une large combinaison de salles (près de 400). Le box-office a été sans pitié, dès mercredi, avec un score minable qui ne devrait pas s’améliorer dans les jours qui viennent. On s’attendait à une comédie sans intérêt à la Pension Complète mais le deuxième film de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard (Amitiés Sincères) relève plus du semi-ratage que du foutage de gueule. Notamment grâce à l’implication de José Garcia qui hérite d’un rôle complètement improbable, emmenant le film vers une tonalité quasi parodique.

L’acteur s’invente un accent branchouille parisien et parle en permanence comme s’il avait trois grammes dans le sang, retrouvant par insistants le sens du n’importe quoi et du cabotinage qui faisaient le charme de Chez Gino. Plusieurs séquences assument un côté mal élevé très sympathique et un potentiel de nanar culte où le comédien peut partir en vrille, en totale roue libre. On ne sait alors si l’on doit se lamenter devant le spectacle ou apprécier une partie de poker assez courageuse. Tout en regrettant que le loufoque soit en permanence bridé par la volonté de suivre les codes du films de vacances, avec des virages émotionnels très mal négociés et un étalage de clichés pénibles sur l’adolescence. Un film qui n’assume pas son délire.

Gilles Hérail

Tout Schuss, une comédie française de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard avec José Garcia, Manon Valentin et Melha Bedia plus, durée 1h36, sortie le 13/01/2016

Visuels : ©  affiche et bande-annonce officielles du film


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Nogent-sur-marne Jeu D'animaux

  2. Ping : Jeu D’animaux Noisy-le-sec | La Ferme En Folie

  3. Ping : Villemomble La Ferme En Folie

Laissez un commentaire: