[Critique] « Janis » d’Amy Berg, documentaire convenu sur Janis joplin

9 janvier 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Amy Berg livre un documentaire convenu et corseté sur le mythe de Janis Joplin. Les interviews s’enchainent et le propos se limite au récit d’une descente aux enfers causée par la drogue. On retiendra uniquement les séquences de concert où l’intensité scénique de Janis peut s’exprimer librement

Note de la rédaction :

Extrait du synopsis officiel : Janis Joplin est l’une des artistes les plus impressionnantes et une des plus mythiques chanteuses de rock et de blues de tous les temps. Mais elle était bien plus que cela : au-delà de son personnage de rock-star, de sa voix extraordinaire et de la légende, le documentaire Janis nous dépeint une femme sensible, vulnérable et puissante. C’est l’histoire d’une vie courte, mouvementée et passionnante qui changea la musique pour toujours.

La grande Janis Joplin reste aujourd’hui une figure mythique de l’histoire de la musique américaine. Une star du blues associée à des moments mythiques comme Woodstock. Et une chanteuse à l’implication scénique totale capable de transmettre à sa voix une intensité émotionnelle sans limite. C’est cette artiste fascinante à laquelle Amy Berg a souhaité rendre hommage. Prenant la forme d’un documentaire ultra classique, malheureusement beaucoup trop convenu, aussi bien sur la forme que sur le fond.

Les idées de cinéma manquent cruellement à un film qui se limite à des procédés bien ternes. Une accumulation d’interviews de proches, souvent figées. Des images d’archives commentées. Des lettres lues en voix off. Et une structure scénaristique sans point de vue qui déroule le traditionnel récit de l’artiste géniale rongée par ses démons, jusqu’à l’overdose fatale. On se contente alors du travail sérieux de recherche d’archives qui permet de revivre des instants off avec ses musiciens et d’incroyables séquences de concert. Des performances scéniques intenses où le charisme de Janis Joplin peut s’exprimer librement, en dehors du cadre corseté du documentaire.

Gilles Hérail

Janis, un documentaire américain d’Amy Berg, durée 1h43, sortie le 06/01/2016

Visuels : ©  affiche et bande-annonce officielles du film


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: