[Critique] du film « Un petit boulot » Romain Duris et Michel Blanc défient la crise

3 septembre 2016 Par Gilles Herail | 0 commentaires

Le dernier film du regretté Pascal Chaumeil (décédé l’année dernière) nous raconte une savoureuse histoire d’ouvrier au chômage qui se réoriente vers le secteur plus porteur de l’assassinat rémunéré. Romain Duris et Michel Blanc servent parfaitement un scénario bien écrit, à mi-chemin entre la comédie noire et la chronique sociale. Mais Un petit boulot manque un peu de carburant et d’audace pour réellement sortir du lot. Notre critique.

Note de la rédaction :

Extrait du synopsis officiel : Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L’usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers… 

Pascal Chaumeil, décédé l’année dernière, faisait partie des grands espoirs du cinéma populaire hexagonal. Un réalisateur de comédies romantiques élégantes et rythmées qui avait connu un large succès critique et public avec l’Arnacoeur. Un petit boulot répond à une ambition plus intimiste, raccrochant l’univers de la comédie noire à une chronique sociale de la France désindustrialisée. Romain Duris incarne un ouvrier au chômage, vivotant de petits boulots, embauché par le parrain de la mafia locale (Michel Blanc) pour assassiner sa femme. A sa grande surprise, la mission se passe plutôt bien et la carrière de tueur-à-gage devient une option parmi d’autres dans ses scénarios de sortie de crise. Un petit boulot déroule alors son scénario très bien écrit, qui réserve les meilleures répliques à un Michel Blanc très en forme. Les seconds rôles sont tous excellents (Alex Lutz, Alice Belaidi, Gustave Kervern) et on retrouve le grand professionnalisme d’un cinéaste méticuleux, assurant les détails et les finitions. Le spectacle, confortable, manque malheureusement de carburant et d’audace, restant en surface, sans assumer des sentiments plus troubles. Le discours social s’intègre parfois maladroitement et la comédie noire reste un peu trop bien élevée. Un divertissement soigné mais oubliable.

Gilles Hérail

Un petit boulot, une comédie noire française de Pascal Chaumeil avec Romain Duris, Michel Blanc et Alice Belaïdi, durée 1h37, sortie le 31/08/2016

Visuels : © affiche et bande-annonce officielles du film


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: