[Berlinale, jour 2] Droit au bonheur !

12 février 2016 Par Elie Petit | 0 commentaires

« Droit au Bonheur » ! C’est le thème de cette 66ème Berlinale. Un thème déjà honoré par trois films dont deux très réussis, en ce deuxième jour de compétition.

Après la présentation du Jury et l’avalanche de stars sur le tapis rouge pour l’ouverture avec le film des frères Coen Ave, César !, ce sont trois films qui ont été présentés aujourd’hui.

La belle découverte du jour est le film Hedi de Mohamed Ben Attia. L’histoire d’un jeune homme tunisien de 25 ans qui après avoir participé à la chute du patriarcat d’Etat fait chuter les structures familiales qui décident des moeurs et de l’avenir sentimental des jeunes de sa génération.

La conférence de presse d’Hedi étaient particulierement intéressante, Mohamed Ben Attia revenant sur le contexte de son film, à la fois post-révolution et post-attentats mais aussi sur la situation de la jeunesse en Tunisie. Interrogé sur son rapport à la France, l’acteur principal Majd Mastoura raconte comment la trajectoire du personnage rejoint partiellement, après coup, sa trajectoire d’étude personnelle. Notre critique ici.

C’est ensuite au tour de Midnight Special de Jeff Nichols avec son beau casting (Michael Shannon, Joel Edgerton, Kirsten Dunst, Jaeden Lieberher, Adam Driver). Un film dont le pitch et la première partie faisaient espérer le meilleur mais qui déçoit au final. La conférence de presse a beaucoup tourné beaucoup de Kirsten Dunst et du jeune acteur principal du film Jaeden Lieberher, chouchou des photographes sur le tapis rouge. Notre critique ici.


C’est le cinéaste canadien Denis Côté avec son film Boris sans Béatrice qui conclue la journée. Film OVNI évoquant la dépression et la difficile place des proches dans le processus de guérison, son humour tragicomique québécois et les situations dans lesquelle se trouve le personnage de Boris Malinovski ont, semble-t-il, été peu compris par les journalistes présents. C’est pourtant un film fin et très juste, un véritable objet précieux sur cette thématique. Notre critique ici.

De son côté, George Clooney a poursuivi ses apparitions d’hier par une rencontre avec Angela Merkel sur la question des réfugiés, en présence de sa femme Amal Alamuddin Clooney.

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: