Les 12 expositions incontournables de la rentrée 2013 !

20 novembre 2012 Par Tatiana Chadenat | 2 commentaires

Toute la Culture anticipe ! Au début du mois de janvier, lorsque les températures glaciales traverseront vos corps alourdis de repas de noël mal digérés, lorsque vous traînerez vos guêtres d’un air las affichant sans complexe une humeur de chien attisée par une gueule de bois géante, lorsque vos rues, dégarnies de guirlandes et affublées d’arbres aux branches crochues seront aussi chaleureuses que l’accueil d’un service pénitencier, lorsque vous aurez pris des résolutions – les mêmes depuis à peu près 5 ans – et qu’il faudra les tenir, lorsque vous aurez une année à organiser, bref lorsque vous sombrerez dans la déprime la plus totale, la plus entière, lorsque vous aurez touché le bout du rouleau du fond du trou, que vous déciderez que s’en est fini, vous ne sortirez plus de chez vous jusqu’à nouvel ordre … A ce moment là, rappelez-vous que Toute la culture.com a fait le tri des expositions de la rentrée 2013 à ne pas manquer ! Dès maintenant dégainez vos agendas et notez les ! Cela vous donnera du baume au cœur pour aller de l’avant dans un début d’année jamais facile, on vous l’accorde.

1. Le musée d’Art Moderne ouvre la saison en présentant dès le 1er février une rétrospective consacrée à l’artiste britannique Linder Sterling dite « Linder ». L’exposition est dense, les trois grandes parties de son travail y sont présentées : arts visuels (photographies, photomontages, boîtes lumineuses et œuvres sur papier), musique et mode. Une oeuvre artistique engagée dans laquelle Linder défend la cause des femmes et les violences qui leur sont faites. Dans ses collages, l’image de la femme est désenchantée, et présentée comme un simple objet commercial de consommation.  L’exposition présentera également les oeuvres dans lesquelles elle met en scène son corps qu’elle déforme ou transforme de manière percutante pour marquer son spectateur. L’exposition qui retrace l’oeuvre complète de l’artiste sera aussi faite de sons et de vidéos. Un premier évènement à ne pas manquer.

2. Le petit Palais prend la relève à partir du 14 février et accueille Félix Ziem. L’exposition déroule peintures et aquarelles de paysages lumineux jusqu’au 4 août 2013. A propos de son oeuvre, le grand voyageur qu’il était écrivait dans son journal en 1879 « Beau ciel, lagunes polies et silencieuses où j’ai rêvé le beau« . Cet artiste méconnu du grand public en son temps parce qu’il a débuté sa carrière dans l’ombre du géant Delacroix, sera à l’honneur au Petit Palais. Il fait aujourd’hui partie de la cour des grands, et affiche une exposition incontournable de la rentrée 2013.

3. Le 15 février, la contemporaine Maison Rouge ouvre ses portes pour une exposition haute en couleur intitulée « sous influences ». Lesquelles me direz-vous ? Celles des intriguants produits psychotropes … L’exposition rassemble un ensemble d’œuvres, films et documents sur le thème des substances hallucinogènes utilisées chez les artistes en quête de sensations nouvelles et d’inspiration. Des découvertes mystiques de plantes, champignons et autres substances psycho actives pour une exposition des plus stupéfiantes !

4. C’est ensuite au tour du Musée du Luxembourg de retenir toutes les attentions. Il reçoit l’inclassable Marc Chagall du 21 février au 21 juillet 2013. Déjà exposé au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme en 2011 pour une exposition « Chagall et la Bible » tournée vers le côté mystique de ses œuvres, l’artiste est à nouveau mis à l’honneur. Mais cette fois, la manifestation s’intitule « Entre Guerre et Paix ». Et pour cause, elle retrace plus globalement l’oeuvre artistique de l’artiste. Les 80 oeuvres présentées -peintures, dessins, gravures – laissent transparaître le vécu douloureux de ce Biélorusse, qui a traversé deux guerres civiles et deux exils, mais aussi des souvenirs tiraillés entre mélancolie et félicité. « Guerre et Paix » retrace les années de vie de l’artiste – les années russes, la première guerre mondiale, les persécutions juives, le retour au religieux déjà appuyé au MAHJ et, la seconde guerre mondiale. Une gravité ressort inévitablement de ses oeuvres. Elle est mélangée à un certain bonheur dû à la résistance artistique et personnelle de l’artiste aux épreuves éprouvantes de sa vie. Un évènement culturel à ne pas manquer.

5. La programmation 2013 gâtera aussi les amateurs impressionnistes. Pour commencer, le Musée Marmottan-Monet accueille la très délicate et fameuse muse d’Apollinaire, Marie Laurencin, le 21 février 2013. Cette artiste, souvent présentée de manière homéopathique dans les expositions consacrées aux impressionnistes, sera mise à l’honneur, (enfin) par le musée ! On attend de pied ferme cette retrospective. Par ailleurs, le Musée de l’Orangerie nous transportera à partir du 10 avril chez les impressionnistes Italiens : les Macchiaioli 1850-1877, révoltés toscans, vénusiens et napolitains considérés à la fois comme géniteurs de la peinture moderne en Italie et influences de taille du cinéma italien – Visconti et Bolognini entre autres –. Enfin, le Musée du Petit Palais nous donnera à voir les impressionniste Slovènes, à partir du 18 avril.

6. Le Jeu de paume accueille le 26 février, deux expositions aux aspects multiples. En premier Adrian Paci. L’exposition rassemble l’ensemble de ses œuvres – vidéos, peintures, installations, photographies et sculptures –. D’abord concentré sur des sujets proches du quotidien relatant une réalité plurielle, l’artiste se focalise ensuite sur le cinéma. Les émeutes subies en Albanie, l’ont forcé à quitter son pays et a abandonner la peinture et la sculpture.  “Le fait d’être à la croisée des chemins, à la frontière de deux identités séparées, se retrouve dans toutes mes productions cinématographiques” expliquait-il à cet égard. Ses productions se concentrent ensuite sur l’Histoire collective. C’est l’évolution artistique de l’artiste qui y est présentée, romantique et poétique.

Dans un autre registre, Laure Albin Guillot, figure marquante de la photographie du XXème siècle est exposée le même jour. L’exposition présente aussi les quatre dadas de l’artiste : son art du portrait et du nu, son rôle dans la publicité, son œuvre imprimée et son ensemble conséquent de micrographies décoratives (photo de préparations microscopiques) : 200 épreuves, des livres, des magazines, et des documents d’époque sont mélangés pêle mêle dans une exposition qui pointe du doigt le caractère on peut plus avant-gardiste de la photographe.

7. A partir du 26 février 2013, le Musée national de la Marine organise une rétrospective consacrée à Mathurin Méheut, « un artiste pas comme les autres », qui consacra toute sa vie à la peinture du milieu maritime. Toutes ses œuvres, dessins, croquis, livres, grands décors, tapisseront les murs du musée de la Marine jusqu’au dimanche 30 juin 2013.

8. Faisant suite à la première étape de l’exposition au Städel Museum de Francfort, le Musée d’Orsay donne à voir à partir du 5 mars les déclinaisons artistiques métissées du romantisme Noir, de Goya à Ernst ! Plus de 200 œuvres couvrent les murs du Musée : peintures, sculptures, arts graphiques et œuvres cinématographiques. L’exposition déroule l’évolution immense du romantisme noir, du XVIIIème siècle à l’entre deux guerres : depuis les productions terribles ou grotesques de Goya et de Géricault, les atrocités absurdes de Füssli et Delacroix, les paysages énigmatiques de C.D. Friedrich et de Carl Blechen jusqu’au lendemain de la 1ère guerre mondiale avec ce qu’il a eu de plus surréaliste, et de l’emprise inéluctable de l’imaginaire sur le réel.

9. Le musée de la mode provisoirement déménagé à Austerlitz jusqu’à l’automne 2013, propose à partir du mois de mars une exposition sur Paris et la haute couture. Berceau de la mode incontestée, Paris a vu fleurir la haute couture au milieu du XIXème siècle. En hommage à ce monde fantasmé, l’exposition met en lumière l’histoire d’une industrie du luxe qui fait le charme de notre capitale. Les créations des grands noms de la mode y seront présentés. Vous pourrez admirer du Chanel, Worth, Lanvin, Doucet, Jean Patou, Molyneux, Rochas, Schiaparelli, Maggy Rouff, Nina Ricci, Madeleine Vionnet, Grès, Carven, Balenciaga, Dior et bien d’autres encore.

10. Les Galeries nationales du Grand Palais programment à partir du 22 mars une exposition très chic ! « Miss Dior et les artistes ». Vingt artistes féminines dont Lee Bul, Joana Vasconcelos, Carole Benzaken ou encore Liang Yuanwei, ont carte blanche … Un point commun : la fragrance Miss Dior inaugurée en 1947 dont elles doivent s’inspirer. Des œuvres inédites y seront donc dévoilées …

11. Jacques Demy et son monde enchanté seront à l’honneur à la Cinémathèque française à partir du 10 avril 2013. Une exposition colorée, musicale mélangeant extraits de films, de costumes, de photographies, de peintures, de dessins ou de sculptures créés sous l’influence revendiquée d’artistes de taille (Jean Cocteau, Raoul Dufy, Niki de Saint-Phalle entre autres). Ces oeuvres aux teintes spectaculaires mais aussi minimales et intimistes, vous transporteront dans un univers unique qu’accompagnera bien sur une musique de circonstance. Avis aux amateurs.

12. Le Musée d’Art Moderne de Paris en collaboration avec le Centquatre consacre une rétrospective à l’artiste engagé Keith Haring (1958-1990) à partir du 19 avril. Cette exposition, la plus importante jamais réalisée sur l’artiste, déroule son œuvre artistique complète, sur toile, sur bâche, ou dans le métro. Exposés aux côtés des plus grands – Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg, Jenny Holzer et Daniel Buren – l’artiste affiche un style unique célébré déjà de son vivant.

 

Visuels :
Affiche MAM Linder (c) Linder ; Affiche Petit Palais Felix Ziem, j’ai rêvé le beau (c) Felix Ziem ; Affiche Jeu de Paume Adrian Paci (c) Adrien Paci ; Affiche Jeu de Paume (c) Laure Albin Guillot, sans titre ; Affiche Musée d’Orsay (c) Paul Ranson (1861-1909), La Sorcière au chat noir ; Affiche Musée D’arts Moderne, Untitled, 1982, © Keith Haring Foundation ; Affiche Petit Palais (c) Les impressionnistes slovènes.

Les 12 expositions incontournables de la rentrée 2013 !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

COMMENTAIRES:

  1. Ping : Les vernissages de la semaine du 21 novembre - toutelaculture.com

  2. Ping : Les 10 incontournables de la semaine du 24 décembre - toutelaculture.com

Laissez un commentaire: