Les cinq expos à voir dans le Marais au mois d’août

4 août 2016 Par Antoine Roynier | 0 commentaires

Paris est vide en ce mois d’août. Profitez de ce moment de calme pour vous rendre dans le Marais et voir quelques expositions dans les nombreuses galeries du quartier.

Galerie Christophe Gaillard (5 rue Chapon, 75003 Paris)

L’exposition « Daniel Pommereulle, l’expérience intérieure 1960-1962 » présente les œuvres de jeunesse du peintre, sculpteur, cinéaste et poète français. L’univers onirique de l’artiste vous transportera. La galerie expose des reproductions et des documents d’archives inédits. Cette étalage montre les prémices d’une génération d’artistes qui ont utilisé leurs corps comme un laboratoire ambulant. Informations.

Galerie Mor Charpentier (61 rue de Bretagne, 75003 Paris).

Dépêchez-vous pour voir « Exodus! ». L’exposition se termine le samedi 6 août. La galerie vous présente les oeuvres de plusieurs artistes Lawrence Abu Hamdan, Edgardo Aragon, Marwa Arsanios, Rossella Biscotti, Teresa Margolles, Carlos Motta et Caecilia Tripp. Informations.

Galerie Anne Barrault (51 rue des Archives, 75003 Paris)

En ce moment et jusqu’au 30 août, la galerie expose les travaux de Tiziana La Melia. Cette artiste canadienne mélange figuration et abstraction, expérimentations formelles et humaines à travers différents médium. Ses sujets de prédilection ? La passion, le désir, les icônes féminines ou l’adolescence. Informations.

Galerie Thomas Bernard (13 rue des Arquebusiers, 75003 Paris)

La galerie vous accueille pour « The future is the Futur ». Cette exposition présente six artistes représentant différents courants artistiques du XXe siècle et d’aujourd’hui. Vous trouverez une multitudes d’œuvres. De l’installation conceptuelle à la tapisserie en passant par la sculpture vous serez charmé par cet événement. Informations.

Praz Delavallade (5 rue des Haudriettes, 75003 Paris)

Une pléiade d’artistes sont présentés lors «Cause the grass don’t grow and the sky ain’t blue ». Une exposition dont la ligne directrice est le lien entre le milieu urbain et la nature. Les exposants émettent aussi une réflexion entre les volumes et la place de l’oeuvre d’art dans l’espace public. Informations.

Visuel: © Instagram


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: