Les 3 et 4 juin prochain, les archis ouvrent leurs portes

31 mai 2016 Par Elie Petit | 0 commentaires

Les archis ouvrent leurs portes ce week-end ! Une occasion unique de découvrir un métier trop souvent méconnu et un savoir-faire utile pour tous les projets de construction ou d’aménagement. Un voyage entre la technique, l’artisanat, l’innovation et la création artistique.

Les 3 et 4 juin prochains, pour la 3ème année consécutive, les français auront l’opportunité de passer la porte des agences d’architecture les plus en vogue et même de franchir le pas de chantiers en cours. Organisées par le Conseil National de l’Ordre des Architectes et les Conseils Régionaux, ces journées se déroulent dans de nombreuses villes françaises avec des intervenants chaque année plus nombreux.

A Paris, de nombreuses agences ouvrent donc leurs portes, les architectes vous y accueilleront pour des ateliers, des expos ou mêmes des moments festifs ! De quoi trouver une belle activité pour le week-end et même pour les plus jeunes puisque des ateliers pour enfants auront même lieu. Vous ne savez pas où se trouvent les agences d’architecture près de chez-vous ? Vous pourrez trouver tout cela sur leur plateforme dédiée, vous géolocaliser et trouver tout autour de vous les activités qui seront proposées entre le 3 et le 4 juin. A Paris, ce sont 18 balades urbaines exclusives qui sont organisées. Rien de mieux pour découvrir ou redécouvrir des quartiers, avec, comme guide, le récit et l’oeil affuté d’architectes et urbanistes qui les ont souvent modelés.

C’est aussi un moment pour questionner et mieux envisager le rôle de l’architecture au quotidien dont les champs font de la réflexion énergétique à la décoration, de l’aménagement d’espaces de morceau de ville à la modélisation de la poignée de porte. Et ouvrir les ateliers de ceux qui dépassent les limites du ciel et de la création, de la robotisation et du low tech ou encore des nouveaux matériaux respectueux de la biodiversité.

Programme complet sur http://www.portesouvertes.architectes.org/


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: