Gynopédia, le Wikipédia des femmes

2 mars 2017 Par
Laetitia Zicavo
| 0 commentaires

Face à un désert de l’information médicale féminine sur le web, Gynopédia tente de remédier à ce problème à travers une initiative inédite qui parie sur l’entre-aide féminine pour parvenir à un projet abouti.  

gynopedia

Gynopédia est une ressource en ligne qui traite de l’hygiène, de la sexualité et de la santé féminine. Elle se présente sous la forme d’un wiki, un site web dynamique et actif qui nécessite la contribution de toutes (et tous) celles qui le souhaitent. Sur le site Gynopedia.org, la fondatrice Ilana Fried explique ses motivations. Le déclic est survenu lors de préparatifs pour un long voyage en Asie. De multiples questions médicales se sont bousculées dans sa tête: « comment se procurer la pilule dans les douze pays asiatiques que je prévoyais de visiter ? Que se passerait-il si je tombais enceinte? » [NDR: propos traduits à partir du site officiel]. Plus tard, habitant à New-York et ayant besoin d’un gynécologue, elle se retrouve toute aussi dépourvue d’information pratique. Ces mésaventures face au désert de l’information internet ont provoqué chez elle cette idée géniale: procurer une information rédigée par et pour des gens ordinaires.

Le principe: vous recherchez une ville puis Gynopedia se charge de dispenser une information utile en fonction de la localité, ce qui permet à chacun d’avoir les conseils d’une personne ayant expérimentés ceux-ci. L’idée est intéressante, sachant que la principale critique faite à l’information sur internet, est qu’elle est impersonnelle et parfois peu perspicace. Cela permet également d’avoir une information précise. Par exemple, si vous cherchez une pharmacie ouverte dans une petite ville au fin fond du Pérou, et qu’un contributeur a déjà posté sur ce sujet précis, vous avez alors accès à une information éprouvée. Une fois la ville trouvée sur Gynopédia, sa page est divisée en plusieurs catégories: contraception, MST, règles, examens gynécologiques, grossesse, avortement. Le but ultime de Gynopedia est d’avoir une base de ressources fournie et couvrant les quatre coins de la planète. Ayant été récemment créé, le wiki dispose de relativement peu de contenu pour le moment. Il s’agit certainement d’une affaire de temps et de publicité avant que le site ne connaisse plus de contributions. Mais ces dernières se sont malgré tout multipliées depuis la création de la plateforme en juillet 2016. En effet, 58 pays et 80 villes sont à ce jour recensés dans l’index du site.

Le concept est tout à fait d’actualité et permet de lutter contre la désinformation constante présente sur internet. Ce genre d’initiatives est nécessaire quand on pense, par exemple, que la loi sur le délit d’entrave à l’IVG étendu à internet a suscité tant de débats avant d’être finalement adoptée le 26 janvier 2017. La loi, qui lutte contre des pseudo-sites d’information à l’allure officielle qui alimente les réseaux anti avortement, avait en effet été fortement critiquée notamment par les députés LR qui dénoncent une « entrave à la liberté d’expression ». Cela montre bien que les renseignements concernant la santé des femmes sur internet sont toujours sujet à débats et que le projet Gynopédia est plus que jamais nécessaire pour faciliter l’accès à l’information.

Visuel : © Gynopedia.org


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *