Actu
La saison 2 de Sexeducation revient sur netflix avec un Petit Manuel d’éducation sexuel version papier, réalisé par Charlotte Abramov

La saison 2 de Sexeducation revient sur netflix avec un Petit Manuel d’éducation sexuel version papier, réalisé par Charlotte Abramov

16 janvier 2020 | PAR Yaël Hirsch

Alors que les fans de la série Sex Education vont pouvoir retrouver Otis et sa bande de « young adults » en phase de test et d’éducation sexuelle pour une saison 2 prometteuse, ce vendredi 17 janvier. En parallèle, Netflix a demandé à la photographe belge surdouée Charlotte Abramow (et réalisatrice des clips d’Angèle) de penser sans tabous un Manuel d’éducation sexuelle bref (64 pages), ouvert, graphique et axé sur l’importance du consentement.

Emma Mackey, une des actrices s’est prêtée au jeu de la séance photo pour illustrer ce Manuel « Sex Education ». Avec les mots clés de la discipline tatoués sur le visage (respect, consentement, plaisir, protection, érogène et même sexe), elle apparaît de face sur la couverture. En édito, dans un style parlé assumé, Charlotte Abramow, 26 ans rappelle que le sexe « n’est pas qu’une histoire de culs, de pénis et de vulves » mais quelque chose qui se vit, évolue avec la vie et se passe au long cours dans la tête.

Avec des couleurs vives, des visuels très « clip » ou « pub » d’une grande gaîté, elle nous invite à « kiffer », mais les yeux grands ouverts. D’abord sur le fait que tout est possible si le consentement est là. Ensuite, non seulement la « définition de santé sexuelle a changé » pour devenir la « possibilité de vivre sa sexualité de manière saine en toute connaissance de cause et en accord avec la morale » (propos recueillis) mais aussi il y a cette nouveauté libératoire:  le corps n’est plus normé. En ce sens, le travail visuel est exceptionnel, avec des dessins, des close-ups de parties de corps, des couples (cette norme reste) aux orientations et identités mêlées et aussi un homme en fauteuil roulant qui revendique d’envoyer sa/son partenaire au 7e ciel… La diversité est au rendez-vous sans ou oublier d »appeler un chat un chat ou de montrer une chatte ou un pénis.

Le clitoris a sa bonne page, le cul et le rapport anal également, et le corps et ses fluides  – si importants et déroutants aux heures de la découverte de la sexualité -s’expriment pleinement dans ces pages. La masturbation est au rendez-vous, un jeu de cartes du plaisir explicite que la principale zone érogène est le cerveau, pas mal de dogmes sont battus en brèche, épinglés comme de vieux slogans politiques, et la question de santé sexuelle et du préservatif sont évidemment abordés même si le Sida en tant que tel n’est pas nommé. « Désire qui tu veux » est la loi du sexe, en apprenant à mieux se connaître, à condition de vivre sainement cette sexualité et dans le respect de soi et de l’autre.

Un guide gratuit, coloré, attractif pour un public jeune, mais dans lequel les plus expérimentés pourront aussi apprendre certaines choses. Un manuel qui permet de « parler de sexe, lever les tabous et ouvrir les portes en étant le plus inclusif avec le moins d’injonctions possibles » (propos recueillis).

Un opus déjà épuisé mais en cours de réimpression et à commander sur sexeducation.fr

visuels : (c) Charlotte Abramow / Netflix

Tom Bonte quitte le Beurs
A Love Suprême, un plongeon dans la nuit vacillante avec Durringer
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *