La selection cinéma de la semaine du 16 Mars

16 mars 2016 Par Coline Renault | 0 commentaires

Science-fiction, conflit dans les balkans ou chorale en Iran : pour le Printemps du Cinéma, les sorties de la semaine s’appliquent à nous faire voyager à travers le monde ou à travers le temps. Quelques idées proposées par Toutelaculture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Midnight Special de Jeff Nichols

110 minutes de science-fiction qui se veulent héritières de Spielberg, pendant lesquelles Jeff Nichols nous embarque dans une course poursuite tous feux éteints sur les routes nocturnes. A l’arrière de la voiture plongée dans l’obscurité étouffante pour tenter d’échapper à la NASA et à une secte évangéliste, un enfant aux pouvoirs très spéciaux, à peine masqués par des lunettes de plongée… Voir notre critique ici.

No Land’s Song de Ayat Nafaji

Un documentaire qui chante, et presque au sens propre, la liberté des femmes dans une Iran muette où depuis la révolution de 1979, les femmes n’ont plus le droit de chanter en solo. C’est sans compter la volonté sans faille de la jeune compositrice Sara Najafi qui tente de contourner les règles de la charia et la censure en organisant un concert de femmes solistes auquel sont conviés trois artistes françaises: Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi. EN BONUS : le 16 mars 2016, toute l’équipe du film sera présente à Paris.

A Perfect Day de Fernando León de Aranoa

Projeté à Cannes dans la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs, « A perfect day » esquisse les péripéties quotidiennes d’une équipe embarquée le microcosme humanitaire, quelque part dans les Balkans écrasés par le soleil et la guerre. . A mi chemin entre la satyre et le drame, le doigt est posé sur les limites de l’engagement humanitaire : si Sophie, pétillante de candeur et de bonne volonté, n’a jamais vu de cadavre, le chef Mambru, lui, veut rentrer chez lui. Cocktail de rire jaune et de larmes, notre critique est ici.

Les Ogres de Léa Fehner

Après « Qu’un seul tienne et les autres suivront » (2009), Léa Fehner nous offre un très beau film, puissant et dérangé : la vie d’une petite troupe de théâtre itinérante, sorte de noyau nucléaire prêt à imploser : alors qu’un bébé fait entendre son imminente arrivée, une ancienne amante est de retour. Le Davaï Théâtre n’est pas qu’une troupe de théâtre itinérante : c’est une grande famille où chacun essaie de trouver sa place. Voir notre critique.

10 Cloverfield Lane de J.J Abrams

Une rupture, un accident de voiture. Un trou noir. Puis un réveil dans un bunker, enfermée, sous l’oeil oppressant du maître d’hôtel-kidnappeur, Howard: dehors, une attaque chimique sonnerait la fin du monde. Michelle décide cependant de s’échapper… Avec 10 Cloverfield Lane, J.J Abrams nous offre un thriller psychologique où l’angoisse s’installe comme reine du début à la fin.

Marseille de Kad Merad

Le retour aux sources d’un marseillais expatrié au Canada 25 ans plus tôt à la suite d’un drame. Des retrouvailles humaines qui viennent se confondre à l’amour inconditionnel pour cette ville si particulière, Marseille.


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: