Restaurants & Bars

Marie-Claire Calmus: la chansonnière des rues parisiennes

Marie-Claire Calmus: la chansonnière des rues parisiennes

06 novembre 2012 | PAR Alice Dubois

Si au hasard des rues vous avez de la chance, à l’heure de l’apéro, le long du canal Saint Martin, vous pourrez tomber tête à tête avec un personnage haut en couleur qui fera de votre soirée un joli voyage dans le temps.

 

Renouant avec la tradition des chanteuses populaires, Marie-Claire Calmus, poète et écrivain prend ses quartiers dans plusieurs bars parisiens avec pour seul musicien un petit poste CD. Ce petit bout de femme aux yeux qui pétillent investit les terrasses des cafés pour faire découvrir aux clients ses poèmes mis en musique. Il en faut de l’audace pour venir s’installer tout près des clients qui souvent détournent le regard. Il en faut bien du courage pour pousser la chansonnette sur un bout de trottoir. Mais la poétesse est venue exprès pour ça. Pour partager avec les autres son amour des mots. Avec la douceur de son sourire, elle arrive facilement à s’imposer et voilà que très vite tous se mettent à swinguer des épaules, cloués sur leur chaise entre un demi de blonde et une cigarette. Quelques irlandais attablés près de nous donnaient l’impression de vivre un moment unique. Pour ces touristes venant visiter Paris, la soirée fût assez magique !

« Je n’aime pas les arrondissements

les cloisonnements qui rétrécissent

pourtant ce qui s’arrondit s’épand

accouche du neuf et du plus grand » (Chant de Quartier – Marie-Claire Calmus)

 

Après quelques chansons parfois drôles et souvent très bien écrites, Marie-Claire Calmus lance une discussion avec ceux qui le veulent, pour s’interroger ensemble sur des questions de société, tout ça dans une ambiance très bon enfant, sans prétention. Le soir où nous étions là, il s’agissait de s’exprimer autour du thème « Phénomène et Evénement ». Un petit débat fort intéressant et une vraie rencontre humaine qui nous pris par surprise !

En menant notre petite enquête, nous avons appris que la dame avait été professeur à l’Ecole Normal de Beauvais, était aujourd’hui peintre et conseillère municipale de son arrondissement parisien…rien que ça. Elle est aussi membre du comité de rédaction de la revue Mouvements. Très engagée dans l’action culturelle et politique, Marie-Claire Calmus s’inscrit pleinement dans la mouvance libertaire.

Auteur de nombreux essais et recueil de poésie, elle a aussi été primée pour un court métrage. Son dernier essai « Le Symbolisme au quotidien » est disponible sur simple demande : [email protected] (prix : 15 euros).

Si vous avez envie de partager un vrai moment convivial et poétique, courez tous les mardis chez ADEL, un petit bistrot populaire niché derrière le Canal Saint Martin. Les 2ème et 4ème lundis de chaque mois, vous pourrez croiser la chansonnière à Culture Rapide sur les hauteurs de Belleville.

 


La Fnac arrête la vente de musique en ligne
La Rumeur à l’Olympia (jeudi 8 novembre) – Tout Brûle Déjà …
Alice Dubois
Alice a suivi une formation d’historienne et obtenu sa maitrise d'histoire contemporaine à l'université d'Avignon. Parallèlement, elle est élève-comédienne au Conservatoire régional d'art dramatique de la ville. Elle renonce à son DESS de Management interculturel et médiation religieuse à l'IEP d'Aix en Provence et monte à Paris en 2004 pour fonder sa propre compagnie. Intermittente du spectacle, elle navigue entre ses activités de comédienne, ses travaux d'écriture personnels et ses chroniques culturelles pour différents webmagazines. Actuellement, elle travaille sur un projet rock-folk avec son compagnon. Elle rejoint la rédaction de TLC en septembre 2012. Elle écrit pour plusieurs rubriques mais essentiellement sur la Littérature.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *