Restaurants & Bars

Les sorties du week-end du 8 novembre

Les sorties du week-end du 8 novembre

08 novembre 2012 | PAR Bastien Stisi

« Because the night belongs to clubbers », susurrerait sans doute aujourd’hui Patti Smith en se projetant dans les rues de la capitales de ce week-end. Rock, électro ou pop,  un programme diversifié et branché pour les noctambules de ce week-end du 8 novembre.

Le week-end commence dès ce jeudi soir chez Régine avec la bande électronique d’Ed Bangers qui croise hip hop et bulles de champagne. La French présente  une « QHUIT PARTIZZZ » avec la bande de chez Qhuit. Elle reçoit en prime les frères DSL (Ed Banger) et Gero. Une fête sous le signe du grand n’importe quoi et de la bonne humeur, avec du hip hop, de l’électronique, mais pas que ! Cerise sur le gâteau, ou plutôt, supplément de bulles dans le cocktail, il y aura un open bar pour tout le monde de minuit à 1 heure du matin. Chez Régine, 49 rue de Ponthieu, 75008 Paris, Métro George V.

Pour ceux qui ont décidé de considérer les années 80 comme une époque définitivement révolue et Régine comme une icône d’un autre temps, il vous reste la possibilité des soirées Berlin Hôtel, qui comme tous les jeudis soirs accueille à la Belle Epoque, et son programme légèrement plus hype. Ce jeudi, vous pourrez danser à partir de 23 heures sur les performances de Maceo Plex, de Catz ‘n Dogz, de Solomun, de Miguel Campbell, de Kolombo ou encore de Jamie Jones… Belle Epoque, 25 avenue Pierre Ier de Serbie, Paris  75008, Métro Iéna

Vendredi soir, pour ceux qui suivent avec attention le déroulement automnale du festival des Inrocks, ces derniers organisent un after show au Café Carmen à partir de 23 heures, en présence des Vaccines, de Saint-Michel et de Carmen Dj Crew, qui enfileront leur costume de DJ Set pour l’occasion. Café Carmen, 34 rue Duperré, 75009 Paris, Métro Pigalle.

Nuit nostalgie au Réservoir, où les amateurs de soul, de funk, de R&B et de hip hop pourront se projeter dans le passé et revisiter avec l’aide du dj résident DJ Dan les plus fameux sont groovy de ces dernières années. Vendredi soir, l’entrée à la « Oldy School Party », de plus, est gratuite. Let the music play. Le Réservoir, 16 Rue de la Forge Royale, 75011 Paris. Métro Ledru-Rollin.

Alternative clubbing encore, dans l’univers de la night parisienne pour ce vendredi soir : Phil Kieran, ovni fondamental et inclassable de la scène techno, trimbalera au Rex Club sa techno teintée de pop rock, tanto acid, tanto groove, tanto expérimental. Il sera la grande tête d’affiche de la Skyptom Party, qui accueillera aussi Mark Reeve, Pierre Delort, Remy Maurin et Electric Rescue. Rex Club, 5 boulevard Poissonnière, 75002 Paris, Métro Bonne-Nouvelle. 12 euros en préventes, 15 euros sur place.

Enfin, le Divan du Monde vibrera vendredi soir aux sons de la Rock Noyze, en partenariat avec OUÏ FM. Désormais confortablement installée au sein du panthéon rock parisien, la Rock Noyze, immense et bruyant mélange de rock, de pop et d’électro, classiques impérissables et nouveautés contemporaines, proposera ce vendredi soir une playlist naviguant de Muse à Phoenix en passant par MGMT, Nirvana, Interpol, The Clash ou encore Green Day. L’entrée est gratuite sur Guestlist. Le Divan du Monde, 75 rue des Martyrs, 75018 Paris, Métro Abbesses.

Samedi 10 novembre, dans la Grande salle du Centre George Pompidou, la Tsunami-Addiction, fameux label indépendant français créé en 2001, accueille au cours d’une soirée exclusive et plurielle les neufs groupes produits par le label : Milkymee (folk/rock alternatif), Claude Violante (synth-pop classieuse), La Chatte (post-punk electro-zouk), dDamage (agglomérat amphétaminique), Mensch (krautrock dansant), Hypo & Edh (jeu de pistes pop-électro) et Rikslyd (champagne electro). Centre Pompidou, 75004 Paris, Métro Rambuteau. Pour tous ceux qui estimeront que minuit n’est pas une heure convenable de se coucher pour un vendredi soir, un after show est organisé au Scop’, avec tous les artistes présents en dj set. Le Scop’ club, 5 avenue de l’Opéra, 75001 Paris, Métro Opéra.

Samedi soir, le Showcase reprend ses vieilles habitudes et accueille de nouveau Silver Network, en compagnie de Subb-An, Jef et Craig Richards. Ce dernier, icône vivante de la culture club londonienne, est le résident en chef et directeur artistique de la prestigieuse boîte Fabric, qu’il a squatté des années durant pour acquérir sa prestigieuse renommée…Subb-ann, lui, a tout simplement été nommé meilleur Espoir par le magazine DJmag en 2011,et a confirmé son formidable élan en 2012 en faisant ses débuts au DC10 ry en jouant successivement à Paradise puis à Circoloco début Octobre. Entrée : 15 euros sur place, 12 euros en préventes . Showcase, sous le pont Alexandre III, 75008 Paris – Métro Champs Elysées Clemenceau.

La soirée se poursuit samedi au Panic Room, dans le onzième arrondissement. Pour sa première édition, la Jaquette et Art&Facts invitent le Collectif D.Ko. Jeune valeur montante de la scène parisienne, le collectif affine sa réputation aux côtés de &Me, David Mayer ou encore Oskar Offermann, dans un style variant entre house et techno. Panic Room, 101 rue Amelot, 75011 Paris, Métro Saint-Sébastien Froissart. Entré gratuite.

Sur les bords de Sein, la soirée Moombah! revient enflammer la cale ambiancée du Batofar avec un line-up des plus explosifs ! Après un départ sur les chapeaux de roues avec Munchi comme Headliner, ce sera au tour de Heartbreak et de Pickster de faire monter la température. Afin d’éviter le choc thermique, les DJs du Patamix crew vous proposerons un warm-up tout en douceur sur la terrasse de 18h à 23h30, dont l’entrée est gratuite ce samedi soir. Tropical Bass et Moombahton seront de rigeur. 14 euros sur place, 12 euros en préventes. Batofar, quai François Mauriac (face à la BNF), 75013 Paris – Métro Quai de la Gare

Après un programme aussi éprouvant. Nombre d’entre vous choisiront l’alternative reposante et passeront leur dimanche soir dans les salles obscures d’un cinéma, ou dans la chaleur confortable de leur pieu. Pour les autres, infatigables  noctambules, le Rex propose une nouvelle soirée sous le signe Ostgut Ton, le label devenu référent en techno grâce à l’immense talent des ses artistes. A leurs côtés, Ben Klocl et Marcel Dettmann, éminents représentants de la scène techno allemande. 5 boulevard Poissonnière, 75002 Paris, Métro Bonne-Nouvelle. 12 euros en préventes, 15 euros sur place.

Enfin, toujours pour les courageux de dimanche soir, le Planète Mars offre son traditionnel blind test basé une playlist d’une cinquantaine de morceaux issus de divers horizons musicaux.  Le champagne est offert pour les équipes gagnantes. Les perdants devront eux se contenter de shots fortement alcoolisés. Rendez-vous à 20 heures pour les experts musicaux de la capitale. Planète Mars, 21 rue Keller, 75011 Paris – Métro Bastille

[Live Report] : Festival des Inrocks le 6 novembre – Andy Burrows, Half Moon Run, Here We Go Magic.
Gossip Girl, c’est fini !
Bastien Stisi
Journaliste musique. Contact : [email protected] / www.twitter.com/BastienStisi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *