Musique
Clara Ysé : « J’ai hâte de retrouver la scène » (Interview)

Clara Ysé : « J’ai hâte de retrouver la scène » (Interview)

04 juin 2020 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Clara Ysé figure parmi les artistes invités pour l’édition 2020 du Champs-Elysées Film Festival. La chanteuse donnera un showcase depuis chez elle le mercredi 10 juin à partir de 19 heures. Elle interprétera entre autres son titre « Le monde s’est dédoublé » extrait de son premier EP du même nom sorti en 2019.

Propos recueillis par Kevin Sonsa-Kini 

-Toute la culture : Comment avez-vous été approchée pour participer à l’édition 2020 du Champs-Elysées Film Festival ? 

Clara Ysé : Justine Lévêque, la directrice artistique du festival était venue, invitée par Mélissa Phulpin, à la release de mon premier EP au Silencio en mai 2019. Je crois que mon concert l’avait beaucoup touchée et depuis, on est restées en contact. J’étais super heureuse qu’elle me propose d’y participer cette année. 

-Que représente ce festival pour vous en tant que chanteuse ? 

Etre invitée à jouer pour les Champs-Elysées Film Festival est pour moi assez symbolique parce que je chéris les espaces qui offrent la possibilité de croiser les langages, en l’occurrence ceux de la musique et du cinéma. Ça permet des associations qui décalent un peu le regard sur nos métiers. Je suis fascinée par le cinéma depuis petite et je réalise mes clips. Ce qui me permet d’effleurer de loin la magie des tournages. Alors je suis particulièrement touchée de jouer pour cette occasion. 

« Je chéris les espaces qui offrent la possibilité de croiser les langages, en l’occurrence ceux de la musique et du cinéma » (Clara Ysé) 

-Vous chantez en showcase mercredi 10 juin à partir de 19h. Quelles sont les chansons que vous allez interpréter ? 

Je vais chanter « Le monde s’est dédoublé », une chanson de mon premier EP sorti en mai 2019 (en hommage à la défunte philosophe Anne Dufoumantelle, sa mère décédée en juillet 2017). Puis « l’Océan », un titre que j’ai composé pendant la période de confinement avec mon ami Yulian Malaj, et qui a vocation à se modifier encore un peu. Et une reprise de Barbara, « le Bel Age ». 

-Cette édition se déroulera dans des conditions un peu particulières car elle se fera en ligne avec des artistes qui se produiront uniquement de chez eux. Ce n’est pas frustrant pour vous de ne pas venir chanter sur place avec un public ? 

Si, ça l’est. J’ai hâte de retrouver la scène, le contact avec le public, croiser les regards, sentir les corps. En attendant, on invente et on éprouve un peu le désir ! 

Visuels : © Sylvain Gripoix

Les films sélectionnés par le Festival de Cannes en 2020
Les films de la programmation ACID Cannes 2020
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *