Tendances
Quand la mode tend un piège au sida

Quand la mode tend un piège au sida

01 décembre 2010 | PAR Avela Guilloux

Le monde de la mode est très souvent en première ligne lorsqu’il s’agit de lutte contre le sida. Manifestations et actions ont lieu tout au long de l’année. Quand la mode  fait front face au sida, c’est glamour et efficace. Actions, concerts, braderies, petit état des lieux de l’engagement des créateurs.

Tout est bon pour récolter des fonds !

Chaque année en janvier a lieu le « Diner de la Mode contre le Sida » au profit du Sidaction, en présence du ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterand et de nombreuses personnalités.Organisé à l’initiative de la Fédération Française de Couture et l’association Sidaction, qui s’investit dans la lutte contre le sida depuis 15 ans, le but du dîner est de récolter des fonds afin d’appuyer les recherches sur la maladie, la prévention et aussi et surtout, l’aide aux personnes portant le VIH dans plus de trente pays.L’an dernier,   760 personnes on participé et près de 720 000 euros ont été collectés lors de ce diner de gala .

Autre action hautement glamour, la braderie « Les créateurs ont du cœur« organisée tous les ans par l’association de lutte contre le sida Arcat afin de récolter des fonds pour soutenir ses actions en faveur des personnes touchées par le VIH. Les particuliers peuvent chaque année y  découvrir des créations Louboutin , Sonia Rykiel, Princesse Tam-Tam, Zadig &Voltaire, ou encore Kenzo Parfums. L’intégralité des bénéfices de la vente est reversée à l’association Arcat pour améliorer l’accompagnement des personnes malades et renforcer ses actions d’information et de prévention.Cette année cette braderie se tenait du 27 au 30 octobre 2010 à Paris.

Autre temps fort de l’année :« La Grande Braderie de la Mode »au bénéfice des personnes touchées par le VIH/Sida et/ou les hépatites. Les soutiens privés sont essentiels et la Grande Braderie de la Mode est un moment important dans la récolte de fonds de l’association.C’ est devenu un rendez-vous fashion incontournable qui a lieu 2 fois par an, en juin et décembre. Cet événement propose un florilège d’articles neufs, issus de collections récentes, à des prix imbattables, offrant des rabais jusqu’à moins 70% sur le prix public habituel. Près de 150 maisons de prêt-à-porter, de créateurs, de marques, de sites de ventes en ligne, designers, parfumeurs et éditeurs de livres d’art se mobilisent aux côtés de AIDES pour permettre à l’association de récolter de nouveaux fonds dans le cadre de ses programmes de lutte contre le VIH/SIDA en leur donnant des pièces de leurs récentes ou dernières collections.

Une manifestation à ne rater sous aucun prétexte !

infos pratiques : braderie « La Mode tend un piège au Sida ! »

Vendredi 10 décembre de 12h à 20h , Samedi 11 décembre de 9h à 19h, Dimanche 12 décembre de 12h à 18h

BETC Euro RSCG / Passage du Désir

85/87, rue du Faubourg Saint Martin
75010 Paris

On se souvient également des belles collections Fashion against Aids lancées en mai 2010 par H&M et Designers against Aids. Des pièces hautement fashion, à prix raisonnables, permettant de donner pour la lutte contre le sida, qui dit mieux ?

Pour plus d’infos sur les actions modesques entreprises par l’association Designers against aids, allez faire un tour sur leur site www.designersagainstaids.com.ça peut être l’occasion d’acheter leur très bel ouvrage de photos, comprenant notamment une photo inédite de Marilyn Monroe, et les oeuvres d’artistes aussi variés que Dita Von Teese, Marc Jacobs, Oliviero Toscani, Katy Perry, Erwin Olaf. Il y a également une boutique en ligne, permettant d’acquérir des pièces modes en édition limitée.

Bref, il y a beaucoup de manière de s’engager, et de belles initiatives à soutenir !

Le corps de la danse affecté par le sida
Le Sida à l’écran: force et ambiguïté des représentations
Avela Guilloux

One thought on “Quand la mode tend un piège au sida”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *